Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

EUROPE

Les journalistes de la BBC en grève contre la réforme de leur régime de retraite

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/11/2010

Protestant contre la réforme du régime de retraite à la BBC pour réduire le déficit de la radio-télévision publique britannique, ses journalistes ont entamé vendredi un mouvement de grève de 48 heures, affectant fortement la programmation.

AFP - Les programmes matinaux de la BBC étaient perturbés vendredi matin par un mouvement de grève de 48 heures à l'appel d'un des syndicats contre la réforme du régime de retraites de la radio-télévision publique britannique.

La grève, lancée par les quelque 4.000 membres du syndicat national des journalistes (NUJ, un tiers du personnel syndiqué) a commencé à 00H00 (locales et GMT) vendredi et a entraîné des modifications importantes du programme "Today" de la radio nationale Radio 4, très écoutée. Des pans entiers étaient remplacés par des archives.

En revanche, le programme matinal "Breakfast News" de la télévision BBC1 n'était pas affecté, selon la BBC.

Une deuxième grève est prévue les 15 et 16 novembre.

Les négociations entre la direction de la BBC et ses journalistes ont tourné court en octobre, 70% des adhérents du NUJ (qui représente un tiers environ du personnel syndiqué de la BBC) s'étant prononcé contre l'ultime offre de la direction, qui a été accepté par d'autres syndicats.

La réforme vise à réduire le déficit du régime de retraite de la BBC, actuellement d'environ 1,5 milliards de livres (1,7 milliards d'euros) et prévoit notamment que les employés devront travailler jusqu'à 65 ans au lieu de 60 et affecter une plus grande partie de leur salaire à un fonds de retraite.

"Les membres du NUJ au sein de la BBC n'ont cessé de qualifier les propositions sur les retraites de vol", a souligné le secrétaire général du NUJ Jeremy Dear, "cela n'a pas changé. La BBC n'a désormais laissé d'autre choix à nos membres que de passer à l'action pour défendre leurs retraites".

Dans un message au personnel, le chef de la BBC, Mark Thompson a soutenu que l'offre faite aux journalistes "était juste".

Le mouvement des journalistes "pourrait réussir à empêcher la diffusion de certaines émissions ou amoindrir leur qualité", a-t-il estimé, mais "les grèves ne réduiront pas le déficit du régime de retraite et ne feront pas disparaître la nécessité d'une réforme radicale des retraites".

Première publication : 05/11/2010

  • MÉDIAS

    La BBC annonce une cure d'austérité sans précédent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)