Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yemen : couvre-feu décrété à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Sports

Federer en grande forme pour Paris

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 08/11/2010

Vainqueur du tournoi de Bâle face à Novak Djokovic, Roger Federer revient dans la course après une période de doute. Une bonne performance qui prépare au mieux son arrivée aux Masters de Paris-Bercy.

Sa collaboration avec Paul Annacone, l'ancien coach de Pete Sampras, commence à porter ses fruits. Roger Federer a remporté le tournoi de Bâle en battant (6-4, 3-6, 6-1) le Serbe Novak Djokovic, troisième mondial. C’est le deuxième tournoi d’affilée que le Suisse remporte – le dernier était à Stockholm en octobre – après deux défaites fracassantes en demi-finale de l’US Open et en finale des Masters de Shanghaï. Jusqu’où Roger a-t-il l’intention d’aller ?

Bien ancré à sa place de numéro 2 mondial devant Djokovic et derrière Rafael Nadal, Federer est sûr de jouer les Masters de Londres (du 21 au 28 novembre), qui réunit les dix meilleurs joueurs mondiaux. Pas de pression donc pour le Suisse, si ce n’est de ne pas se faire surprendre dès le deuxième tour comme l’an passé. Battu par un Julien Benneteau hors catégorie, le Suisse avait quitté la capitale française frustré de s’être fait prendre de court par un joueur du top 100. À Londres, il avait ensuite enchaîné deux victoires avant de s’incliner face à Juan Martin Del Potro et Nikolay Davydenko en demi-finale.

Pas question de casser la dynamique cette fois. Le Suisse sait qu’il faudra qu’il sorte un grand Bercy pour briller à Londres. Même si Paris ne lui a jamais vraiment réussi, il sait qu’il peut compter sur la fatigue de ses concurrents directs – Robin Söderling, Andy Roddick – ou sur leur absence – Rafael Nadal, Jo-Wilfried Tsonga. Seuls obstacles à sa course : Novak Djokovic et Andy Murray n’ont pas dit leur dernier mot.
 

Première publication : 07/11/2010

  • TENNIS

    Rafael Nadal déclare forfait pour le Masters 1000 de Paris-Bercy

    En savoir plus

  • TENNIS

    Murray balaie Federer en finale des Masters de Shanghaï

    En savoir plus

  • TENNIS

    À Bercy, Benneteau élimine Federer au deuxième tour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)