Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Vive les pizzas à l'ananas !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bayrou, Macron, l'empire du milieu"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Bayrou en marche avec Emmanuel Macron

En savoir plus

FOCUS

#BringBackOurInternet : la bataille numérique au Cameroun anglophone

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Chez nous", le populisme en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Cazeneuve en Chine : Pékin et Paris contre le protectionnisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, les clandestins, et les valeurs de l'Amérique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'illusion du Front national doit être démasquée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Procès du Novotel d'Abidjan : 10 personnes accusés d'assassinat et séquestration

En savoir plus

Sports

L'UCI demande l'ouverture d'une procédure contre Contador

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/11/2010

À la demande de l'Union cycliste internationale (UCI), la fédération espagnole va lancer une procédure disciplinaire pour dopage à l'encontre d'Alberto Contador, dont le titre sur le dernier Tour de France pourrait lui être retiré.

AFP - L'Union cycliste internationale (UCI) a demandé l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre le vainqueur du Tour de France, l'Espagnol Alberto Contador, dont un contrôle antidopage a donné un résultat anormal, a-t-on appris lundi officiellement.

Cette instruction doit être menée par la fédération espagnole à qui il revient de décider de sanctionner ou non le coureur.

Si Contador était sanctionné, il perdrait le bénéfice de sa victoire dans le Tour 2010 suivant le règlement antidopage (article 288).

Des traces infinitésimales de clenbutérol, un produit interdit par le règlement antidopage, ont été décelées dans les analyses de Contador lors de la seconde journée de repos du Tour de France, le 21 juillet à Pau, suivant l'annonce faite fin septembre.

Le triple vainqueur du Tour de France (2007, 2009 et 2010) a expliqué ces traces par une contamination alimentaire.

Contador (27 ans), qui n'a plus couru depuis l'été, est pour l'instant suspendu à titre provisoire. Il a signé début août un contrat de deux ans en faveur de l'équipe Saxo Bank pour laquelle courait jusqu'à cette saison son dauphin des deux derniers Tours de France, le Luxembourgeois Andy Schleck.

Le 30 septembre, en annonçant la suspension provisoire de Contador, l'UCI avait expliqué devoir mener, en concertation avec l'Agence mondiale antidopage (AMA), "des investigations scientifiques complémentaires avant qu'une quelconque conclusion puisse être tirée". Et ce, à cause des traces "extrêmement faibles" de clenbutérol (50 picogrammes par ml).

 

Première publication : 08/11/2010

  • CYCLISME

    "Je n'ai aucun doute sur mon innocence", affirme Alberto Contador

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Contador suspendu après un contrôle antidopage suspect sur le Tour de France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)