Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Qantas a détecté des anomalies sur les moteurs de ses A380

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/11/2010

Après une avarie en plein ciel la semaine dernière, la compagnie aérienne australienne Qantas a fait part de la découverte de "légères anomalies" sur certains moteurs de ses Airbus A380. Lesquels sont cloués au sol pour au moins 72 heures de plus.

REUTERS - Qantas  entend maintenir ses Airbus A380 au sol pour au moins 72 heures, le temps de poursuivre les vérifications des moteurs sur lesquels des avaries ont été détectées, déclare lundi la compagnie aérienne.
 
"Qantas ne remettra pas sa flotte d'A380 en service avant d'être sûre que les problèmes sont identifiés et résolus", peut-on lire dans un communiqué.
 
"A ce stade, Qantas se prévoit pas de faire voler sa flotte d'A380 pour au moins 72 heures supplémentaires."
 
La compagnie australienne ajoute cependant que les problèmes rencontrés ces derniers jours ne l'amènent à revoir le plan de livraisons d'autres modèles du gros porteur de l'avionneur européen Airbus, filiale d'EADS.


 
Les six A380 de Qantas sont cloués au sol depuis qu'un d'entre eux a dû effectuer un atterrissage d'urgence à Singapour jeudi avec 459 passagers et membres d'équipage à bord en raison d'une avarie moteur.
 
Le directeur général de la compagnie, Alan Joyce, avait déclaré auparavant que des anomalies légères avaient été détectées sur trois autres moteurs de deux appareils

"Sur trois des moteurs, nous avons trouvé de légères anomalies - de l'huile là où il ne devrait pas y avoir d'huile", a précisé Alan Joyce à la radio ABC.
 
"Nous essayons seulement de vérifier quelle pourrait en être la cause. Ce sont de nouveaux moteurs sur de nouveaux appareils et il ne devrait pas y avoir de problèmes à ce stade, donc cela nous donne une idée de ce sur quoi nous devons nous concentrer",
a-t-il ajouté.

Les trois moteurs Rolls-Royce  concernés ont été démontés sur deux appareils afin de subir des vérifications plus poussées.
 
L'incident survenu jeudi est le plus grave connu par un A380 depuis la mise en service en 2007 du très gros porteur de l'avionneur européen Airbus. Rolls-Royce et la maison
mère d'Airbus, EADS, ont invité les compagnies à vérifier tous les appareils équipés de moteurs Rolls-Royce.

Première publication : 08/11/2010

  • AÉRONAUTIQUE

    Ils ont acheté l'A380

    En savoir plus

  • SINGAPOUR

    Second incident moteur pour un avion de la compagnie australienne Qantas

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    La conception du moteur pourrait être à l'origine de l'avarie de l'A380, selon Qantas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)