Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Asie - pacifique

Qantas a détecté des anomalies sur les moteurs de ses A380

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/11/2010

Après une avarie en plein ciel la semaine dernière, la compagnie aérienne australienne Qantas a fait part de la découverte de "légères anomalies" sur certains moteurs de ses Airbus A380. Lesquels sont cloués au sol pour au moins 72 heures de plus.

REUTERS - Qantas  entend maintenir ses Airbus A380 au sol pour au moins 72 heures, le temps de poursuivre les vérifications des moteurs sur lesquels des avaries ont été détectées, déclare lundi la compagnie aérienne.
 
"Qantas ne remettra pas sa flotte d'A380 en service avant d'être sûre que les problèmes sont identifiés et résolus", peut-on lire dans un communiqué.
 
"A ce stade, Qantas se prévoit pas de faire voler sa flotte d'A380 pour au moins 72 heures supplémentaires."
 
La compagnie australienne ajoute cependant que les problèmes rencontrés ces derniers jours ne l'amènent à revoir le plan de livraisons d'autres modèles du gros porteur de l'avionneur européen Airbus, filiale d'EADS.


 
Les six A380 de Qantas sont cloués au sol depuis qu'un d'entre eux a dû effectuer un atterrissage d'urgence à Singapour jeudi avec 459 passagers et membres d'équipage à bord en raison d'une avarie moteur.
 
Le directeur général de la compagnie, Alan Joyce, avait déclaré auparavant que des anomalies légères avaient été détectées sur trois autres moteurs de deux appareils

"Sur trois des moteurs, nous avons trouvé de légères anomalies - de l'huile là où il ne devrait pas y avoir d'huile", a précisé Alan Joyce à la radio ABC.
 
"Nous essayons seulement de vérifier quelle pourrait en être la cause. Ce sont de nouveaux moteurs sur de nouveaux appareils et il ne devrait pas y avoir de problèmes à ce stade, donc cela nous donne une idée de ce sur quoi nous devons nous concentrer",
a-t-il ajouté.

Les trois moteurs Rolls-Royce  concernés ont été démontés sur deux appareils afin de subir des vérifications plus poussées.
 
L'incident survenu jeudi est le plus grave connu par un A380 depuis la mise en service en 2007 du très gros porteur de l'avionneur européen Airbus. Rolls-Royce et la maison
mère d'Airbus, EADS, ont invité les compagnies à vérifier tous les appareils équipés de moteurs Rolls-Royce.

Première publication : 08/11/2010

  • AÉRONAUTIQUE

    Ils ont acheté l'A380

    En savoir plus

  • SINGAPOUR

    Second incident moteur pour un avion de la compagnie australienne Qantas

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    La conception du moteur pourrait être à l'origine de l'avarie de l'A380, selon Qantas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)