Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

Asie - pacifique

Qantas a détecté des anomalies sur les moteurs de ses A380

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/11/2010

Après une avarie en plein ciel la semaine dernière, la compagnie aérienne australienne Qantas a fait part de la découverte de "légères anomalies" sur certains moteurs de ses Airbus A380. Lesquels sont cloués au sol pour au moins 72 heures de plus.

REUTERS - Qantas  entend maintenir ses Airbus A380 au sol pour au moins 72 heures, le temps de poursuivre les vérifications des moteurs sur lesquels des avaries ont été détectées, déclare lundi la compagnie aérienne.
 
"Qantas ne remettra pas sa flotte d'A380 en service avant d'être sûre que les problèmes sont identifiés et résolus", peut-on lire dans un communiqué.
 
"A ce stade, Qantas se prévoit pas de faire voler sa flotte d'A380 pour au moins 72 heures supplémentaires."
 
La compagnie australienne ajoute cependant que les problèmes rencontrés ces derniers jours ne l'amènent à revoir le plan de livraisons d'autres modèles du gros porteur de l'avionneur européen Airbus, filiale d'EADS.


 
Les six A380 de Qantas sont cloués au sol depuis qu'un d'entre eux a dû effectuer un atterrissage d'urgence à Singapour jeudi avec 459 passagers et membres d'équipage à bord en raison d'une avarie moteur.
 
Le directeur général de la compagnie, Alan Joyce, avait déclaré auparavant que des anomalies légères avaient été détectées sur trois autres moteurs de deux appareils

"Sur trois des moteurs, nous avons trouvé de légères anomalies - de l'huile là où il ne devrait pas y avoir d'huile", a précisé Alan Joyce à la radio ABC.
 
"Nous essayons seulement de vérifier quelle pourrait en être la cause. Ce sont de nouveaux moteurs sur de nouveaux appareils et il ne devrait pas y avoir de problèmes à ce stade, donc cela nous donne une idée de ce sur quoi nous devons nous concentrer",
a-t-il ajouté.

Les trois moteurs Rolls-Royce  concernés ont été démontés sur deux appareils afin de subir des vérifications plus poussées.
 
L'incident survenu jeudi est le plus grave connu par un A380 depuis la mise en service en 2007 du très gros porteur de l'avionneur européen Airbus. Rolls-Royce et la maison
mère d'Airbus, EADS, ont invité les compagnies à vérifier tous les appareils équipés de moteurs Rolls-Royce.

Première publication : 08/11/2010

  • AÉRONAUTIQUE

    Ils ont acheté l'A380

    En savoir plus

  • SINGAPOUR

    Second incident moteur pour un avion de la compagnie australienne Qantas

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    La conception du moteur pourrait être à l'origine de l'avarie de l'A380, selon Qantas

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)