Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

FRANCE

Arrestation de cinq djihadistes présumés en Île-de-France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/11/2010

Cinq personnes soupçonnées d'appartenir aux réseaux de combattants islamistes formés dans les zones tribales pakistanaises ont été arrêtées ce mardi à Paris et à Roissy.

AFP - Cinq personnes ont été interpellées mardi à Paris et à Roissy, soupçonnées d'appartenir aux filières jihadistes de combattants formés dans les zones tribales à la frontière pakistano-afghane, a-t-on appris de source proche de l'enquête, confirmant une information de la radio RTL.

Les cinq personnes arrêtées sont "des gens intéressants dans le cadre de la menace globale (contre la France) récemment évoquée", a déclaré à l'AFP cette source.

Elle a ajouté que ces personnes étaient soupçonnées de faire partie des réseaux de candidats au jihad formés dans les zones tribales de l'ouest du Pakistan, à la frontière afghane, où combattent des talibans alliés à Al-Qaïda.

Samedi, un Français d'une trentaine d'années, soupçonné de s'être rendu dans cette région, avait été mis en examen et incarcéré.

Première publication : 09/11/2010

  • INDONÉSIE

    Un Français, soupçonné de liens avec Al-Qaïda, recherché par les autorités indonésiennes

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Vers une fédération des réseaux djihadistes ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)