Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Terrorisme : qui est Sajida al-Rishawi ?

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Syriza en Grèce, un test pour l'Europe

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile japonaise réclame la libération de Kenji Goto

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : Kobané reprise par les Kurdes, un symbole fragile ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Longue vie au roi !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Un économiste iconoclaste pour négocier la dette grecque

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : 3 morts à Gao lors d'une manifestation anti-ONU

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le sens de la vie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

Sports

Novak Djokovic pense à Bercy avant la Coupe Davis

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 09/11/2010

À la veille de son entrée en lice face à l'Argentin Juan Monaco, Novak Djokovic ne cache pas que la finale de la Coupe Davis accapare son esprit... Mais si le Serbe a fait le déplacement à Paris c'est surtout pour défendre son titre.

Novak Djokovic, tenant du titre, a fait un détour aux Masters de Paris-Bercy un jour avant son entrée en lice face à l’Argentin Juan Monaco. À moins d’un mois de la finale de la Coupe Davis contre la France, qu'il affirmait vouloir privilégier en cette fin de saison, le Serbe en a profité pour mettre les points sur les "i" avant d’aborder le tournoi parisien et, prochainement, les Masters de Londres. "Ce n’est pas dans ma mentalité de calculer ou d'échafauder des stratégies en jouant moins et d'économiser mes forces pour la Coupe Davis. Je me donne toujours à fond quel que soit le tournoi que je joue." Ses prochains adversaires sont prévenus…

Le leader naturel de la sélection serbe mesure l’excitation de tout un pays qui, depuis son accession à l’indépendance en 2006, n’a jamais pu atteindre une finale sportive internationale. "C’est tout un pays qui vit pour ces trois jours", déclare-t-il en pensant aussi à l’opportunité que cette finale représente pour son sport dont il est l’ambassadeur, fort de sa troisième place mondiale. "Nous sommes très impatients, vous savez. C’est une chance inouïe pour le tennis serbe."

Contrairement aux joueurs français, qui osent à peine évoquer cette Coupe Davis, "Nole" semble plus à l’aise sur le sujet. Comme si le Serbe avait déjà exorcisé une rencontre qui pourrait être la plus importante de sa carrière. Un exemple à suivre pour les protégés de Guy Forget ?

Le programme de mercredi 10 novembre

 

Première publication : 09/11/2010

  • MASTERS DE PARIS-BERCY

    Question à la volée : et si Serena Williams était un homme ?

    En savoir plus

  • MASTERS DE PARIS-BERCY

    Les Français se mettent au diapason

    En savoir plus

  • MASTERS PARIS-BERCY

    Federer en grande forme pour Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)