Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Sports

Laurent Blanc rappelle Éric Abidal chez les Bleus pour affronter l'Angleterre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/11/2010

Absent des listes du sélectionneur de l'équipe de France depuis le fiasco du Mondial-2010, Éric Abidal a été convoqué par Laurent Blanc dans le groupe de 22 joueurs qu'il a retenus pour défier l'Angleterre en match amical le 17 novembre.

AFP - Laurent Blanc, sélectionneur de l'équipe de France, a appelé mercredi Eric Abidal, absent des listes depuis le Mondial-2010, mais s'est passé une nouvelle fois de Jérémy Toulalan, dans le groupe de 22 joueurs retenus pour Angleterre-France en amical le 17 novembre.
  
Abidal, 31 ans, 50 sélections, profite de ses bons matches actuels sur le flanc gauche du Barça. Laurent Blanc le voit comme un arrière gauche et non comme un défenseur central, poste qu'il a aussi occupé en équipe de France mais où il avait déçu, notamment lors du fiasco du Mondial sud-africain.
  
Dans le couloir gauche de l'équipe de France, Gaël Clichy (convoqué) n'a pas donné toutes les garanties sous l'ère Laurent Blanc. "Gaël doit être meilleur en phase défensive", avait dit le sélectionneur après les deux derniers matches des Bleus.
  
Abidal faisait partie des cinq "mutins" traduits devant la commission de discipline de la FFF le 17 août. Il était le seul à avoir été blanchi, s'en tirant sans aucun match de suspension.
  
Abidal avait été traduit en discipline pour ne pas avoir voulu jouer le dernier match des Bleus au Mondial. Mais Raymond Domenech, entendu comme témoin devant la commission de discipline, avait confirmé le 17 août qu'il avait demandé à ses joueurs s'ils se jugeaient aptes après les remous de la grève, et qu'il avait accepté le renoncement d'Abidal.
  
Abidal est d'ailleurs le premier de ce club des cinq traduit en discipline à revenir chez les Bleus depuis le Mondial: Anelka, suspendu 18 matches pour avoir insulté Domenech, ne reviendra plus jamais; Patrice Evra va purger à l'occasion de cet Angleterre-France le dernier de ses cinq matches de suspension, Franck Ribéry a purgé ses trois matches mais est convalescent, et Jérémy Toulalan a également purgé depuis longtemps son match de suspension, mais est toujours laissé de côté par Laurent Blanc.
  
Gignac pas appelé

  
Toulalan, revenu au milieu à Lyon après avoir été aligné en défense centrale, a du souci à se faire. Blanc semble avoir trouvé un milieu de terrain qui tourne sans lui. L'autre perdant au milieu est Lassana Diarra, qui n'est pas retenu, payant son temps de jeu déclinant au Real Madrid où ses relations avec José Mourinho ne sont pas au beau fixe.
  
Au milieu, les absences dans la liste de mercredi de Abou Diaby (Arsenal) et Blaise Matuidi (Saint-Etienne) s'expliquent par des blessures. Yohan Cabaye (Lille) en profite pour revenir. Alou Diarra (Bordeaux), capitaine des Bleus, est bien convoqué pour Angleterre-France à Wembley alors qu'il n'a pas joué depuis le 16 octobre, suspendu pour avoir bousculé un arbitre.
  
Laurent Blanc compte vraiment sur sa "sentinelle", joueur qu'il apprécie depuis ses années d'entraîneur à Bordeaux. Yann Mvila (Rennes), révélation au milieu de terrain sous l'ère Blanc, est toujours là.
  
Un autre grand gagnant de la liste des 22 de mercredi est Anthony Réveillère (Lyon): appelé lors du dernier rassemblement pour suppléer Bakary Sagna, alors blessé, il avait convaincu sur le flanc droit le défense et a été logiquement rappelé. "Anthony a joué et nous a donné entièrement satisfaction", avait dit Blanc après les deux matches remportés contre la Roumanie et le Luxembourg.
  
Chez les gardiens (Lloris, Mandanda, Carrasso), comme chez les attaquants (Gameiro, Hoarau, Benzema, Rémy, Payet), Laurent Blanc a fait confiance aux mêmes joueurs que lors du précédent rassemblement.
  
Le triplé en Ligue des champions de André-Pierre Gignac avec Marseille contre Zilina (7-0) n'a pas encore, semble-t-il, convaincu Laurent Blanc.
  

Première publication : 10/11/2010

COMMENTAIRE(S)