Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

Culture

Pour Frédéric Mitterrand, "plus personne ne pirate la conscience totalement tranquille"

Dernière modification : 10/11/2010

Le ministre français de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, répond aux questions de FRANCE 24 en marge du troisième forum d'Avignon. Il évoque notamment la loi Hadopi, et "la prise de conscience généralisée" qu'elle a suscitée.

La troisième édition du Forum d'Avignon s'est tenue du 4 au 6 novembre dans la Cité des papes. Le thème de ces rencontres internationales de la culture, de l’économie et des médias était  cette année "Nouveaux accès, nouveaux usages à l’ère numérique : la culture pour chacun ?".

En marge du forum, dont  FRANCE 24 et YouTube sont partenaires, le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, a accordé un entretien à FRANCE 24.

Extraits :

« [Concernant la Hadopi] pour l’instant le bilan est bon. Je croise les doigts. Pourquoi je croise les doigts ? Parce qu’il y a tellement de controverses et de passion autour de ce projet que ce projet a encore beaucoup d’adversaires. Je peux comprendre, je n’ai aucune envie de diaboliser les adversaires. Je ne parle pas des délinquants, (…) qui organisent du piratage. Ceux-là ce sont des voleurs.

(…)

Et puis il y a ceux qui s’arrangent. Ceux-là il faut leur faire comprendre que véritablement ce temps là est terminé, que la défense des auteurs, que la défense de la création est une priorité absolue. Il n’y a que comme ça que l’on peut continuer à avoir une offre plurielle et riche.

(...)

Les premiers résultats de la Hadopi, c’est la prise de conscience généralisée de ce défi, de cet enjeu. (…) Plus personne ne nie les dangers du piratage. Plus personne ne pirate la conscience totalement tranquille. (…) On s’aperçoit qu’il y a eu une baisse dans la pratique du piratage. Peut-être à un moment nous n’aurons plus besoin d’avoir recours à la peur du gendarme (…) Je constate que les retours pour le moment sont favorables."

Première publication : 10/11/2010

COMMENTAIRE(S)