Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Thomas Piketty, l'économiste français superstar aux États-Unis

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Un entraîneur de foot français porte plainte contre l’émir du Qatar

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le mariage pour tous fête son premier anniversaire

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • La Game Boy, pop star des années 90, fête ses 25 ans

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • Ligue des champions : duel de géants entre le Real Madrid et le Bayern Munich

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

Moyen-orient

La monarchie renforce son emprise sur le Parlement

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/11/2010

Conséquence du boycott de l’opposition, les Jordaniens ont donné une majorité écrasante aux députés proches du trône hachémite. L'hémicycle, qui compte 120 sièges, enregistre 78 nouveaux venus, principalement pro-monarchistes.

REUTERS - La représentation des tribus bédouines, socle du trône hachémite, s’est accrue au parlement jordanien à la faveur des élections législatives de mardi, au détriment de la majorité palestinienne de la population.

Ce renforcement de l’emprise de la monarchie sur l’assemblée s’est effectué à la faveur du boycottage du scrutin par le Front d’action islamique, vitrine politique des Frères musulmans, et des partis de l’opposition libérale, ainsi que d’une relative apathie de la population.

Selon les chiffres officiels, 53% des trois millions d’électeurs inscrits ont participé au vote, contre 57% aux dernières élections, en 2007.

Pourquoi le Front de l'Action Islamique boycotte le scrutin jordanien

Un Parlement aux ordres de la monarchie ?

Mais le cheikh Hamza Mansour, leader du Front d’action islamique, a mis en doute ces chiffres officiels et présenté comme un succès le boycottage des fondamentalistes, qui constituent le principal courant d’opposition.

Le Front assure que son boycottage des urnes n’est pas un rejet du régime parlementaire mais un refus de la législation électorale actuelle, qui aboutit à surestimer l’influence des zones tribales au détriment des centres urbains, bastions des islamistes et des Palestiniens.

Ainsi le vote d’un électeur d’Amman a quatre fois moins de poids que celui d’un habitant de la localité de Maan, dans le désert. Il en est résulté qu’à Amman et à Zarka, où vit près de la moitié de la population, le taux de participation a été de 33%. Il a atteint 80% dans les zones tribales acquises au trône.

La composition pro-monarchiste du parlement de 120 sièges signifie que l’attachement du roi Abdallah II au traité de paix conclu en 1994 avec Israël ne saurait être remis en question.

Mais, si le Premier ministre Samir al Rifaï a démenti que ce serait un parlement aux ordres, Hassan Barari, professeur de science politique à l’université nationale, prédit le contraire.

Première publication : 10/11/2010

  • JORDANIE

    Les Jordaniens élisent leurs députés

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Le roi Abdallah II dissout le Parlement et convoque des législatives anticipées

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE

    Areva décroche l'exploitation de plusieurs gisements d'uranium en Jordanie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)