Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États-Unis - Cuba : "Somos todos americanos"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Cuba : la décision historique de Barack Obama

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Cuba - USA : un jour historique"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

Sports

Laurent Blanc boude Lassana Diarra et Jérémy Toulalan

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 13/11/2010

Titulaires indéboulonnables sous Raymond Domenech, les milieux de terrain Lassana Diarra (photo) et Jérémy Toulalan, grands absents de la liste de Laurent Blanc pour le match contre l’Angleterre, vivent une période difficile.

Laurent Blanc a dévoilé mercredi la liste des joueurs sélectionnés pour défier l’Angleterre, en amical, le 17 novembre au stade mythique de Wembley. Si le rappel du défenseur barcelonais Éric Abidal, pour la première fois depuis le Mondial-2010, est synonyme de retour en grâce, en revanche les non-convocations de Lassana Diarra, qui ne jouent plus en club et de Jérémy Toulalan, qui revient de blessure, sonnent comme un désaveu. Drôle de destin pour ces derniers qui formaient la paire axiale du milieu de terrain des Bleus version Domenech. Leur statut de titulaire quasi-inamovible ne semble plus qu’un vieux souvenir puisque pour la première fois depuis le Mondial-2010, aucun des deux joueurs n’est appelé en sélection.

Mis à l’écart

Blessé juste avant le Mondial sud-africain
, Lassana Diarra avait malgré lui échappé à la campagne ratée des Bleus, évitant ainsi les retombées de la grève de Knysna. Fort de ses 27 sélections, il est appelé pour disputer contre la Norvège (défaite 2-1 à Oslo), le premier match de l’ère Blanc disputé en août. C’est ensuite que sa situation va se compliquer. "Lass" déclare forfait sur blessure juste avant les matchs de qualification pour l’Euro 2012 contre la Biélorussie (défaite 0-1) et la Bosnie-Herzégovine (victoire 0-2). Convoqué lors du dernier rassemblement des Tricolores avant les matchs victorieux face à la Roumanie (2-0) et au Luxembourg (2-0), il ne fera aucune apparition sur la pelouse.

Lassana Diarra paye son manque de temps de jeu au Real Madrid, où il est mis à l’écart par son entraîneur Jose Mourinho. "Je le savais, ce sont des choses qui arrivent, a expliqué l'international aux 28 sélections mercredi. Je ne suis pas surpris, vu ma situation au club, puisque je ne joue pas" a-t-il déclaré au journal l’Équipe. Il n’a plus été aligné en équipe première depuis le 19 octobre dernier. Et pour cause, le nouveau sélectionneur français a plusieurs fois répété qu’il ne ferait confiance qu’aux joueurs qui sont titulaires en club ou du moins qui jouent fréquemment.

"Pas tout à fait prêt"

Et malheureusement pour le joueur formé au Havre, ses absences répétées en Bleu sont passées inaperçues, tant les joueurs alignés par Laurent Blanc, que ce soit le jeune Rennais Yann M’Villa ou le bordelais Alou Diarra, ont brillé lors des dernières sorties de l’équipe de France. Un constat qui peut également inquiéter son ex-compère du milieu de terrain, Jérémy Toulalan. Même si l’absence de ce dernier, qui se remet à peine d’une blessure, est plus compréhensible. Malgré les forfaits d’Abou Diaby et Blaise Matuidi, qui évoluent au même poste de milieu défensif, Laurent Blanc a estimé, en conférence de presse, que le Lyonnais n'était "pas tout à fait prêt". L’image de ce joueur, considéré comme l’un des meilleurs à son poste en Ligue 1 depuis plusieurs saisons, avait été écornée en Afrique du Sud. Le joueur formé à Nantes est en effet l'un des quatre de l'équipe de France sanctionnés pour la grève de Knysna. Très perturbé par cette affaire selon ses propres déclarations, il a vécu un début de saison  catastrophique avec l’OL avant de se blesser.

"Je le dis et je le répète, je n'ai aucun critère négatif à l'encontre de Jérémy Toulalan. La porte est ouverte. Il n'est pas présent cette fois-ci, il peut l'être la prochaine fois", a cependant rassuré Laurent Blanc. Certes, mais les absents ont très souvent tort…d'autant plus que la concurrence fait rage chez les Bleus à ce poste.

 

Première publication : 11/11/2010

  • FOOTBALL

    Laurent Blanc rappelle Éric Abidal chez les Bleus pour affronter l'Angleterre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)