Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

MODE

Anti_Fashion, mais pas anti-mode !

En savoir plus

Sports

Mickaël Llodra et Gaël Monfils au micro de RFI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/11/2010

Chaque jour, retrouvez les entretiens des joueurs qui ont marqué la journée des Masters de Paris-Bercy. Aujourd'hui, Gaël Monfils et Mickaël Llodra mais aussi Amélie Mauresmo et Guy Forget se sont livrés au micro d'Eric Mamruth de RFI.

À trois semaines de la finale de Coupe Davis, le tennis français montre ses dents avec les qualifications de Gaël Monfils et Michaël Llodra, superbe vainqueur du Serbe Novak Djokovic, pour les quarts de finale du Masters de Paris-Bercy jeudi.

À 30 ans, Llodra ne pouvait pas rêver meilleur cadre ni meilleur contexte pour remporter la plus belle victoire de sa carrière. Chez lui, à Paris, c'est sous les yeux de ses enfants, du capitaine Guy Forget, et de sa conseillère et amie, Amélie Mauresmo, qu'il s'offre son premier quart de finale dans un Masters 1000. Face au tenant du titre et à son prochain adversaire potentiel en finale de Coupe Davis, le Parisien s'impose royalement : 7-6(7), 6-2. 

De son côté, Gaël Monfils, battu par le Serbe en finale l'an dernier, a fait preuve de beaucoup de courage à l'heure du déjeuner pour sauver deux balles de match face à un autre Top 10, Fernando Verdasco.

Mais dans son cas, c'est surtout la ténacité qui est à retenir. "J'étais fatigué, je n'y croyais pratiquement plus, mais je n'avais pas envie de m'arrêter là", a souligné le 14e mondial avant de retrouver, vendredi, le Britannique Andy Murray ou le Croate Marin Cilic.
 

Première publication : 11/11/2010

  • MASTERS DE PARIS-BERCY

    Llodra se bonifie

    En savoir plus

  • MASTERS DE PARIS-BERCY

    Gasquet, Llodra et Federer au micro de RFI

    En savoir plus

  • MASTERS DE PARIS-BERCY

    Le Gaël Monfils nouveau est arrivé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)