Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Amériques

La Cour suprême maintient le tabou homosexuel dans l'armée

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/11/2010

La Cour suprême a rejeté le recours de militants qui demandaient la suspension de la loi "Don't ask, don't tell" obligeant les homosuexuels à cacher leur orientation sexuelle. Une juridiction inférieure doit se prononcer ultérieurement.

REUTERS - La Cour suprême des Etats-Unis a jugé vendredi irrecevable un recours contre la directive du Pentagone qui interdit à l'armée de recruter des homosexuels déclarés.

Ce recours émanant du mouvement gay Log Cabin Republicans réclamait la levée d'une décision de justice autorisant le Pentagone à continuer à appliquer la doctrine "Dont ask, don't tell" qui impose aux militaires homosexuels de le cacher. Barack Obama s'est prononcé pour l'abandon de cette doctrine, mais souhaite la faire abroger par voie parlementaire plutôt que par la justice.

Le mouvement Log Cabin Republicans a obtenu gain de cause le mois dernier auprès d'un tribunal local qui a jugé la doctrine inconstitutionnelle et a interdit à l'armée de l'appliquer.

Les pouvoirs publics ont fait appel de cette décision et ont été autorisés à la maintenir en vigueur en attendant le jugement. C'est cette autorisation que les Log Cabin Republicans
contestait devant la Cour suprême.

Le sujet est devenu embarrassant pour le président. Barack Obama est certes hostile à la doctrine "Don't ask, don't tell", mais son administration s'efforce de la maintenir pour pouvoir agir à son propre rythme.

Un changement trop abrupt pourrait avoir des conséquences néfastes sur le fonctionnement de l'appareil militaire, sur le moral de ses effectifs et en termes de recrutement, estime l'état-major.

L'abrogation de la doctrine en vigueur depuis 1993 a été votée à la chambre des représentants, mais elle est bloquée au Sénat. Des élus pourraient toutefois tenter de la relancer la semaine prochaine.

Première publication : 12/11/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat maintient la loi forçant les soldats homosexuels au silence

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut mettre fin à la discrimination contre les gays dans l'armée

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    En Californie, les couples gays devront encore attendre pour se marier

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)