Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les pro-russes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

FRANCE

Un des djihadistes présumés espérait obtenir l'onction d'Al-Qaïda

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/11/2010

L'un des quatre hommes interpellés vendredi pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" aurait projeté de tuer le recteur de la Grande Mosquée de Paris afin d'obtenir la "franchise Al-Qaïda".

AFP - Un des djihadistes présumés mis en examen et écroués vendredi à Paris a confié aux enquêteurs qu'il espérait obtenir "une franchise Al Qaïda" en assassinant le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a-t-on appris samedi de sources proches du dossier.

Quatre hommes âgés de 20 à 25 ans ont été mis en examen vendredi soir à Paris pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" et placés en détention provisoire. Une cinquième personne, une femme interpellée en région parisienne en début de semaine comme les quatre autres, a pour sa part été remise en liberté jeudi.

Pendant leur garde à vue à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), "les quatre hommes ont toujours confirmé leur attachement et leur engagement à la cause et ont dit vouloir participer à la lutte armée", selon une source proche du dossier.

Un d'entre eux aurait ainsi "affirmé qu'il voulait +mourir en martyr+", selon cette source.

Ces quatre hommes sont en particulier soupçonnés d'avoir eu l'intention d'assassiner M. Boubakeur, jugé partisan d'un "+islam trop modéré+", selon cette même source, précisant qu'un "repérage des lieux, du bureau, du dispositif de sécurité auraient déjà eu lieu".

"Le meurtre de M. Boubakeur aurait permis, semblait espérer un de ces hommes, d'avoir une +franchise+ d'Al-Qaïda et de pouvoir planifier d'autres actions sur le sol français", a-t-on précisé de même source.

Le juge d'instruction n'a toutefois pas mis en examen les quatre hommes pour "tentative d'assassinat", les enquêteurs ne disposant pas d'éléments "suffisamment concrets", a expliqué une autre source proche du dossier. "Ce projet d'assassinat était plus au stade de l'intention que des préparatifs", selon cette source.
 

Première publication : 13/11/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)