Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

Sports

Monfils bat Federer et rejoint Söderling pour une finale inédite

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/11/2010

Gaël Monfils a battu pour la première fois de sa carrière le Suisse Roger Federer en demi-finale des Masters de Paris-Bercy. Il rejoint en finale le bourreau de Michaël Llodra, le Suédois Robin Söderling.

AFP - Le Français Gaël Monfils a rejoint le Suédois Robin Soderling en finale du Masters 1000 de Paris-Bercy en battant le Suisse Roger Federer, N.2 mondial, en trois tie-breaks 7-6 (9/7), 6-7 (1/7), 7-6 (7/4) samedi au terme d'une deuxième demi-finale aussi folle que la première.

C'est la première victoire en six rencontres de Monfils, N.14 mondial, sur l'ancien patron du circuit et il l'a fêté en sauvant pas moins de cinq balles de matches lors d'un match d'anthologie, le deuxième de la journée après la victoire 6-7, 7-5, 7-6 de Soderling sur Michaël Llodra.

Ce succès lui permet de jouer sa deuxième finale de suite à Bercy, la troisième consécutive pour un joueur français en comptant celle de Jo-Wilfried Tsonga en 2008, où il tentera dimanche (14h00 GMT) de faire mieux que l'année dernière où il avait été battu de justesse par Novak Djokovic.

Il retrouvera Soderling, N.5 mondial, qui a battu un peu plus tôt Llodra au terme d'un thriller haletant au cours duquel le Suédois a défendu trois balles de match avant de s'imposer 6-7 (0/7), 7-5, 7-6 (8/6).

Monfils, qui avait, lui, effacé deux balles de match en huitièmes de finale devant Fernando Verdasco, a fait encore mieux en en défendant cinq, malgré une grosse panne de premier service, à 6-5 au troisième set.

TENNIS


Il les a défendues au courage, avec des deuxièmes balles risquées, des montées au filet mais aussi grâce aux bourdes de Federer en coup droit qui a manqué l'immanquable sur l'une de ses occasions de conclure.


Le Suisse, qui n'a toujours pas atteint la finale à Bercy, peut vraiment se mordre les doigts puisqu'il a également mené 4-1 dans le troisième set face à un Monfils qui paraissait alors à l'agonie physiquement.

Mais le Français, qui avait servi le plomb en début de match (82% de premières balles au premier set), a réussi à revenir, poussé par son public.

Première publication : 13/11/2010

  • MASTERS DE PARIS-BERCY

    Michaël Llodra déçu mais pas abattu

    En savoir plus

  • MASTERS DE PARIS-BERCY

    Question à la volée : et si Roland-Garros déménageait ?

    En savoir plus

  • MASTERS DE PARIS-BERCY

    Duel de choc entre Federer le maestro et Monfils l'effronté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)