Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

Moyen-orient

Washington demande à Israël de suspendre la colonisation

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/11/2010

Les ministres israéliens discutaient ce dimanche d'un nouveau gel de trois mois des constructions en Cisjordanie (Jérusalem-Est non compris). Un arrêt provisoire proposé par les États-Unis en échange d'un soutien sécuritaire et politique.

AFP - Le nouveau gel de la colonisation évoqué par Israël doit être "global" et comprendre Jérusalem-Est, a indiqué dimanche à l'AFP le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas.

Gel des colonies : de quoi s'agit-il ?

"Les Palestiniens sont liés à la décision du comité de suivi arabe pour un gel global, en vue de la reprise des négociations", a déclaré Nabil Abou Roudeina.

Début octobre, le comité arabe avait indiqué soutenir "la position de M. Abbas appelant à l'arrêt total de toutes les activités de colonisation, en préalable à la reprise des négociations".

Relancées le 2 septembre à Washington, ces négociations sont interrompues depuis l'expiration, le 26 septembre, d'un gel partiel de dix mois de la colonisation en Cisjordanie.

Pour les reprendre, les Palestiniens exigent un nouveau moratoire.

Le Conseil des ministres israélien examinait dimanche un nouveau gel de trois mois de la construction en Cisjordanie occupée, proposé par Washington en échange de garanties sécuritaires à Israël. Cette initiative ne concerne pas Jérusalem-Est, secteur à majorité arabe de la Ville sainte annexé par Israël en 1967.

Il y a un mois, en Libye, le comité de suivi arabe avait également appelé Washington "à poursuivre ses efforts destinés à réunir les conditions nécessaires pour remettre le processus de paix sur les rails, notamment par un arrêt de la colonisation".

Le comité avait ajouté qu'il se réunirait dans un mois pour examiner d'autres "alternatives", en cas d'échec des efforts pour relancer le processus de paix.

Début novembre, de hauts responsables palestiniens ont affirmé que la réunion arabe se tiendrait vraisemblablement d'ici à la fin du mois.

 

Première publication : 14/11/2010

  • PROCHE-ORIENT

    La colonisation israélienne s'est intensifiée depuis le 26 septembre

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Plus de 600 logements en chantier depuis la fin du moratoire sur la colonisation

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gel des colonies : de quoi s'agit-il ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)