Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 18/11/2010

Bonnes à tout faire à Hong Kong

Elles sont Philippines ou Indonésiennes. Poussées par la pauvreté, elles ont tout quitté pour devenir employées de maison à Hong Kong. Ces femmes pensaient se construire un avenir mais leur rêve a viré au cauchemar. Sans défense, nombre d’entre elles sont exploitées et maltraitées par leurs employeurs. FRANCE 24 est allé à la rencontre de cette main d’œuvre corvéable à merci.

Elles sont 300 000 femmes, toutes originaires des Philippines et d’Indonésie, à travailler dans l’ancienne colonie britannique.

Hongkong. L’endroit au monde où se concentrent le plus de “bonnes”.

Toutes sont officiellement des “domestic helpers” selon le terme administratif qui leur est attribué à Hongkong. Mais la réalité est tout autre.

Dans la plupart des quartiers de Hongkong, elles ont investi des rues entières. Leur présence s’est fondue dans le paysage ultra-urbain de la cité financière. Le dimanche, seul jour de congé qui leur est accordé, elles se regroupent en fonction de leur nationalité : le parc Victoria pour les Indonésiennes, le quartier financier de Central pour les Philippines.

À la différence d’autres pays, ces travailleuses migrantes ont la possibilité de se syndiquer et de descendre dans les rues pour revendiquer de meilleures conditions de travail, sans être réprimées. Du jamais vu dans le monde ! Leur salaire déclaré et fixé par les autorités hongkongaises s’élève à seulement 380 euros par mois, soit cinq fois moins que le salaire moyen de l'ancienne colonie britannique.

La moitié de ce gain est envoyé via les sociétés de transferts d’argent dans leur pays d’origine.

Chaque année, nombre d’entres elles déclarent subir de graves préjudices : agressions sexuelles, violences physiques, abus de pouvoir…Ces faits ont parfois même conduit à des actes de rébellion d’une rare violence. En 2009, plusieurs femmes ont craqué sous la pression de leur employeur avant de les tuer.

Par Michaël SZTANKE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2016 Birmanie

Vidéo : En Birmanie, le difficile retour à la vie des prisonniers politiques

En 50 ans de dictature, près de 10 000 Birmans ont été emprisonnés pour avoir contesté le pouvoir militaire. Ces prisonniers politiques ont quasiment tous subi des tortures...

En savoir plus

15/09/2016 Football

Vidéo : l'odyssée asiatique des footballeurs africains

En Asie du Sud-Est, le football suscite un engouement croissant. Les championnats se multiplient et de nouvelles équipes se créent, y compris dans des pays qui n'avaient pas de...

En savoir plus

08/09/2016 Niger

Vidéo : Agadez, au Niger, porte de l’exil

Au Niger, Agadez est désormais l’un des principaux points de transit pour les migrants clandestins d’Afrique de l’Ouest qui rêvent d’Europe. France 24 vous propose un...

En savoir plus

02/09/2016 Inde

Dans l’océan Indien, l'éthnocide de la tribu Jarawa, décimée par le tourisme

Pour les préserver, il est interdit de les rencontrer. Alors que les Jarawa ont toujours vécu en autarcie et en harmonie avec la nature sur l’archipel des Andaman, dans l’océan...

En savoir plus

26/08/2016 RD Congo

RDC : massacres en toute impunité à Beni

Depuis plus d'un an et demi, les massacres de civils se succèdent dans la région de Beni, à l'est de la République démocratique du Congo, voisine de l'Ouganda. Régulièrement, la...

En savoir plus