Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Harry Potter a 20 ans ! Ses lecteurs sont toujours de grands enfants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Axel Bauer : trente ans de carrière en un best of

En savoir plus

FOCUS

Face à Trump, la gauche américaine se mobilise

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tourisme en Thaïlande : Bangkok veut monter en gamme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande, Macron, passage de témoin"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Christian Prudhomme : "Le Tour de France est plus qu'une compétition cycliste"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Jean-Marie Cavada : "Sortons de la naïveté qui a permis aux nationalistes de prospérer"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Politique migratoire : une solution introuvable au niveau européen ?

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 18/11/2010

Bonnes à tout faire à Hong Kong

Elles sont Philippines ou Indonésiennes. Poussées par la pauvreté, elles ont tout quitté pour devenir employées de maison à Hong Kong. Ces femmes pensaient se construire un avenir mais leur rêve a viré au cauchemar. Sans défense, nombre d’entre elles sont exploitées et maltraitées par leurs employeurs. FRANCE 24 est allé à la rencontre de cette main d’œuvre corvéable à merci.

Elles sont 300 000 femmes, toutes originaires des Philippines et d’Indonésie, à travailler dans l’ancienne colonie britannique.

Hongkong. L’endroit au monde où se concentrent le plus de “bonnes”.

Toutes sont officiellement des “domestic helpers” selon le terme administratif qui leur est attribué à Hongkong. Mais la réalité est tout autre.

Dans la plupart des quartiers de Hongkong, elles ont investi des rues entières. Leur présence s’est fondue dans le paysage ultra-urbain de la cité financière. Le dimanche, seul jour de congé qui leur est accordé, elles se regroupent en fonction de leur nationalité : le parc Victoria pour les Indonésiennes, le quartier financier de Central pour les Philippines.

À la différence d’autres pays, ces travailleuses migrantes ont la possibilité de se syndiquer et de descendre dans les rues pour revendiquer de meilleures conditions de travail, sans être réprimées. Du jamais vu dans le monde ! Leur salaire déclaré et fixé par les autorités hongkongaises s’élève à seulement 380 euros par mois, soit cinq fois moins que le salaire moyen de l'ancienne colonie britannique.

La moitié de ce gain est envoyé via les sociétés de transferts d’argent dans leur pays d’origine.

Chaque année, nombre d’entres elles déclarent subir de graves préjudices : agressions sexuelles, violences physiques, abus de pouvoir…Ces faits ont parfois même conduit à des actes de rébellion d’une rare violence. En 2009, plusieurs femmes ont craqué sous la pression de leur employeur avant de les tuer.

Par Michaël SZTANKE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/06/2017 Culture

Hollywood, œuvre de la Première Guerre mondiale

Alors que nous célébrons cette année le centenaire de l'intervention des États-Unis dans la Grande Guerre, France 24 vous propose un documentaire sur la naissance d’Hollywood....

En savoir plus

16/06/2017 EUROPE

Au cœur des nouveaux champs d'esclaves en Europe

Ils sont africains, polonais ou bulgares et passent leur été dans les champs du Sud de l'Europe. Pour récolter pas moins de 5 millions de tonnes de fruits et légumes par an, en...

En savoir plus

08/06/2017 Asie - pacifique

Vidéo : en Chine, célibataires par millions cherchent épouses désespérément

En Chine, la politique de l'enfant unique a fait des ravages. Les familles ayant préféré mettre au monde des garçons, la société compte désormais beaucoup plus d’hommes que de...

En savoir plus

01/06/2017 Amériques

Exclusif : au cœur de la guerre des gangs entre narcotrafiquants au Brésil

Au nord du Brésil, en Amazonie, la ville de Manaus est régulièrement le théâtre d’affrontements sanglants entre gangs. Situé à plusieurs centaines de kilomètres de la Colombie,...

En savoir plus

26/05/2017 Moyen-Orient

Exclusif : au cœur de la bataille de Mossoul, autopsie d'un chaos

Depuis plus de sept mois, les forces irakiennes mènent une vaste offensive pour chasser l'organisation État islamique (EI) de Mossoul. Les jihadistes opposent une résistance...

En savoir plus