Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

Economie

Roche estime devoir supprimer près de 5 000 emplois dans le monde

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2010

Le géant suisse de l'industrie pharmaceutique, dont le bénéfice net est pourtant en progression au premier semestre, a décidé de supprimer 4 800 emplois. Une restructuration justifiée, selon le groupe, par les "pressions (...) sur les prix".

AFP - Le groupe pharmaceutique suisse Roche va supprimer 4.800 emplois au niveau mondial, soit environ 6% de ses effectifs, pour faire face à la pression sur les prix, selon un plan de restructuration annoncé en septembre et précisé mercredi.

Au delà des suppressions d'emplois, le laboratoire helvétique va transférer 800 postes vers d'autres sites du groupe et externaliser 700 emplois vers des sociétés tierces, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

Au total, 6.300 postes sont touchés par ce programme de réduction des coûts, avec lequel Roche espère générer à partir de l'an prochain 1,8 milliard de francs suisses (1,3 milliard d'euros) d'économies et 2,4 milliards à partir de 2012. L'opération va coûter environ environ 2,7 milliards de frais de restructuration.

"Cette initiative a pour toile de fond la pression accrue sur les prix que connaît le domaine de la santé - en particulier aux Etats-Unis et en Europe - ainsi que les exigences croissantes concernant l’homologation et l'évaluation des nouveaux médicaments", a souligné le groupe.

Les Etats-Unis figurent en première ligne de ce programme d'économie, où 3.550 emplois sont concernés par ces mesures, suivi de l'Europe avec 1.300 emplois, la Suisse avec 770 postes et d'autres pays non spécifiés avec 680 emplois.

Cette opération vise "à renforcer durablement la capacité d’innovation de Roche alors que s’accentue la pression sur les prix et que le contexte de marché devient plus exigeant", a précisé le directeur général Severin Schwan, cité dans le communiqué.

"Ces mesures sont nécessaires pour garantir durablement le succès de Roche", a poursuivi le patron du groupe suisse, ajoutant que le laboratoire fera "tout ce qui est en (son) pouvoir pour trouver des solutions socialement responsables pour les collaborateurs concernés".

Le groupe a annoncé qu'il allait prendre contact avec les syndicats et mener "des consultations" dans le cadre de cette vague de restructuration.

Au premier semestre, Roche a dégagé un bénéfice net en progression de 37% à quelque 5,6 milliards de francs suisses et un chiffre d'affaires en hausse de 3% à 24,6 milliards.

Le laboratoire a confirmé ses perspectives de croissance pour l'année en cours, soit une hausse du chiffre d'affaires autour des 5% en monnaies locales et une croissance à deux chiffres du bénéfice par action à taux de change constant.

Première publication : 17/11/2010

  • GRIPPE A (H1N1)

    L'OMS accusée d'avoir cédé aux pressions des laboratoires pharmaceutiques

    En savoir plus

  • BÉNIN

    À Cotonou, Chirac lance sa campagne contre les faux médicaments

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)