Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

Asie - pacifique

Le trafiquant d'armes présumé Viktor Bout est arrivé à New York

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2010

Viktor Bout, extradé par la Thaïlande, est arrivé à New York et devrait comparaître devant la justice ce mercredi. Accusé de trafic d'armes en Afrique, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient, il risque la prison à vie.

AFP - Le trafiquant d'armes russe présumé Viktor Bout est arrivé à New York tard mardi après son extradition de Thaïlande et a été conduit dans une prison de haute sécurité, a annoncé le ministère américain de la Justice.

Viktor Bout, ancien pilote de l'armée soviétique surnommé "le marchand de mort", a été extradé mardi par la Thaïlande et mis à bord d'un avion de l'administration antidrogue américaine (DEA) à destination des Etats-Unis. Il devait comparaître mercredi devant le juge Shira Scheindlin.

L'homme avait été arrêté à Bangkok en 2008 après avoir rencontré des agents américains qui s'étaient fait passer pour des responsables de la guérilla colombienne des Farc.

La Russie a vivement réagi mardi à cette décision. L'extradition de Bout constitue une "extrême injustice" et la Russie "continuera de le soutenir par tous les moyens", a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

Première publication : 17/11/2010

  • THAÏLANDE

    Viktor Bout, "marchand de mort" sur (presque) tous les théâtres de guerre, extradé

    En savoir plus

  • THAÏLANDE

    Le trafiquant d'armes russe présumé Viktor Bout extradé vers les États-Unis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)