Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 18/11/2010

Polémique en ligne sur les scanners corporels dans les aéroports

Un voyageur relance la polémique en ligne sur les scanners corporels dans les aéroports. La blogosphère américaine se penche sur le poids de la dette nationale. Et le Louvre invite les internautes à financer le rachat d’un tableau de maître.

POLÉMIQUE SUR LE SCANNER CORPOREL

Mis en place pour détecter les objets dangereux sans fouiller les passagers, les scanners corporels font polémique. Un débat relancé dans la blogosphère suite au refus d’un Américain de passer sous l’un de ses appareils à l’aéroport de San Diego, aux Etats-Unis. John Tyner, informaticien de 31 ans, a ensuite refusé de se soumettre à une fouille corporelle et n’a donc pas été autorisé à embarquer. La scène, qu’il a filmée avec son téléphone portable et diffusée sur Internet, a attiré l’attention de nombreux internautes qui lui ont apporté leur soutien.

Cet incident reflète en effet le malaise de nombreux passagers. Sur son blog, John Tyner explique ainsi s’être opposé au scanner et à la fouille corporels par pudeur, mais également par crainte d’effets néfastes de ces appareils sur sa santé.

Une crainte dont cette association de consommateurs se fait l’écho. Selon elle, les rayons X émis par certains de ces appareils pourraient provoquer, chez les voyageurs fréquents, des cancers de la peau ou encore des mutations du sperme chez les hommes.

Et ce collectif appelle quant à lui au boycott des scanners corporels le 24 novembre prochain, c’est à dire à la veille de la fête de Thanksgiving, une journée toujours très chargée pour le trafic aérien aux Etats-Unis. Le slogan de cette opération : « Voyagez avec dignité ».

Une initiative qui risque d’attirer l’attention des autorités aéroportuaires vers des voyageurs inoffensifs selon cet expert en aviation. Il estime ainsi qu’il faudrait cesser de considérer tous les passagers comme une menace et faire preuve de plus de discernement pour repérer les individus potentiellement dangereux.

 

LA DETTE NATIONALE AMÉRICAINE

Le poids de la dette américaine pourrait-il empêcher Barack Obama d’être réélu en 2012 dans l’éventualité où il se représenterait à la présidentielle ? Voici la question soulevée par le candidat Hugh Jidette dans ses clips de campagne diffusés en ligne et dans lesquels il appelle de façon ironique les citoyens américains à continuer de s’endetter sans réfléchir à l’avenir du pays. Une proposition dont le but est en réalité d’ouvrir les yeux des contribuables sur le montant faramineux et en constante progression de la dette nationale estimée aujourd’hui à plus de 13 trillions de dollars.

Car Hugh Jidette n’est qu’un candidat fictif créé de toutes pièces par une fondation non partisane qui milite contre la mauvaise gestion des deniers publics et dénonce l’irresponsabilité fiscale des gouvernements successifs américains. Une campagne d’information des citoyens a donc été mise en place pour que ces derniers accentuent la pression sur Barack Obama pour qu’il s’attaque à ce problème urgent.

La dette nationale est en effet au cœur de nombreuses préoccupations aux Etats-Unis. C’est le cas notamment pour cette organisation qui lutte contre les gaspillages des autorités et qui a récemment mis en ligne cette vidéo. Un clip qui se déroule en 2030 et dans lequel un professeur chinois explique à ses élèves les raisons de l’écroulement de l’empire américain. Premier responsable : le poids écrasant de la dette qui a fini par faire sombrer l’économie du pays.

Un poids que ne nie pas cet internaute. Mais il tient malgré tout à défendre Barack Obama souvent l’objet de critiques concernant sa politique fiscale. Le blogueur a ainsi comparé l’augmentation de la dette sous chaque Président et rappelle que l’actuel occupant de la Maison Blanche est loin d’être le plus irresponsable de ce point de vue.

En attendant, ce site permet au plus curieux de visualiser en temps réel l’évolution de la dette américaine. Une dette qui ramenée à chaque habitant s’élèverait ainsi à plus de 44 000 dollars.

 

LES TROIS GRÂCES

Le Louvre a lancé un appel aux donateurs individuels pour permettre le rachat des Trois Grâces, un chef-d’œuvre datant de 1531 et signé du peintre allemand Lucas Cranach. Un site Internet a été spécialement créé pour l’occasion où figurent des informations sur l’œuvre, l’auteur, et même un compte à rebours, puisque la campagne s’arrêtera le 31 janvier 2011. Les particuliers peuvent directement effectuer leurs dons en ligne pour financer le rachat de l’œuvre estimée à 4 millions d’euros par son propriétaire.

 

UN MANGA CONTRE LA CIGARETTE

Hiro, Ren et Koichi sauront-ils dissuader les jeunes Français de fumer leur première cigarette ? Ces trois personnages sont les héros d’Attraction, un manga lancé mardi en France dans le cadre d’une campagne nationale de prévention. L’animation, dont l’action démarre à Tokyo en 2040, cible les 14 à 20 ans. L'enjeu : retarder l'âge de la première cigarette, celle que l'on fume pour transgresser un interdit ou s'intégrer dans un groupe. En effet, la précocité de l'expérimentation est un facteur important d'entrée dans la dépendance.

 

VIDÉO DU JOUR

Généralement, les chevaux se trouvent sous le capot d’une voiture mais pas toujours. C’est en effet ce qu’a découvert ce conducteur américain qui au cours d’un déplacement sur une autoroute du Kansas a dépassé un autre véhicule dans lequel était installé un poney sur le siège arrière. Reste à savoir comment l’animal a réussi à rentrer dans l’habitacle.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus