Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Le PSG s'offre un succès de prestige face au Barça

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Sports

Domenech reprend du service... chez les poussins de Boulogne-Billancourt

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 18/11/2010

Le sélectionneur déchu des Bleus continue sa reconversion. Après être apparu dans une publicité pour une société de poker en ligne, Raymond Domenech a pris la décision d'entraîner les jeunes joueurs d'un club de la région parisienne.

On connaissait Raymond Domenech, coach de l’équipe de France de football, adepte d’astrologie, tête de Turc du fiasco sud-africain, entraîneur déchu recourant aux prud’hommes, acteur de film publicitaire façon "Karaté Kid"… Il était temps pour Raymond de revenir à l’essentiel. L’homme qui a emmené la France en finale de la Coupe du monde 2006 dirigera désormais les poussins de l’Athletic Club de Boulogne-Billancourt, en région parisienne.

"C’est de sa part un engagement personnel à long terme, pas de passage […] C’est lui qui nous a proposé de venir", explique, dans le journal "L’Equipe", Jacques Migaud, responsable de la section football du club boulonnais. "Domenech entraînera huit équipes de 80 jeunes nés en 2000. Il aborde la situation avec beaucoup d’humilité," ajoute Migaud, qui précise que l’ex-coach des Bleus travaillera bénévolement.

Pour l’heure, Raymond attend toujours les 2,9 millions d’euros qu’il a réclamés devant les tribunaux à la Fédération française de football (FFF) pour licenciement abusif. En attendant son chèque, il peut toujours se réjouir du buzz suscité sur le Web par la pub pour la société de poker en ligne dans laquelle il apparaît. Ce jeudi, la vidéo enregistrait  plus de 850 000 visites sur YouTube.

Leçon de poker par Raymond Domenech (bwinFR)

Première publication : 18/11/2010

  • FOOTBALL

    Raymond Domenech traîne la FFF devant les prud'hommes

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La "faute grave" peut-elle vraiment être retenue comme motif de licenciement pour Domenech ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La FFF licencie Raymond Domenech pour "faute grave"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)