Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

Economie

Rolls-Royce risque de devoir remplacer 40 moteurs sur les A380

Vidéo par Axelle SIMON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2010

Selon la compagnie australienne Qantas, qui a immobilisé la totalité de sa flotte, le britannique Rolls-Royce devra sans doute remplacer une quarantaine de moteurs d'Airbus 380 après la grave avarie survenue en plein vol début novembre.

AFP - Le motoriste britannique Rolls-Royce va devoir peut-être remplacer "jusqu'à" 40 moteurs sur la flotte des A380 exploités par trois compagnies aériennes, après la grave avarie survenue en plein vol début novembre, a indiqué jeudi la compagnie australienne Qantas.

"Rolls Royce va peut-être devoir remplacer jusqu'à 40 moteurs sur l'ensemble de la flotte des A380", a déclaré à l'AFP une porte-parole de Qantas.

"Cela inclut les appareils de Singapore Airlines et de Lufthansa", a-t-elle ajouté, précisant que Qantas comptait six très gros porteurs A380, dotés chacun de quatre moteurs.

Le nombre des moteurs à remplacer pourrait augmenter car les inspections ne sont pas encore terminées sur tous les appareils, a prévenu la porte-parole. "Pour le moment, nous remplaçons trois moteurs qui équipent différents appareils. Nous continuons notre programme d'inspection et nous ne sommes donc pas encore certains du nombre définitif de moteurs à remplacer".

Qantas a immobilisé la totalité de sa flotte d'Airbus A380 (six appareils) à la suite d'une grave avarie en vol, le 4 novembre, d'un moteur Rolls-Royce équipant un de ses gros porteurs, qui avait dû atterrir en urgence à Singapour.

Singapore Airlines (SIA) a en revanche indiqué lundi avoir repris l'exploitation de deux de ses trois Airbus A380 immobilisés la semaine dernière, après avoir remplacé les moteurs Rolls-Royce où des fuites d'huile avaient été détectées.

Lufthansa avait remplacé un réacteur sur l'un de ses Airbus géants, sans avoir constaté de fuite d'huile dans ses moteurs.

Les trois A380 de la compagnie allemande continuent de voler comme prévu, et les inspections supplémentaires de leurs réacteurs requises par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) auront lieu durant leur période au sol, avait indiqué la compagnie mi-novembre

Les A380 de l'allemande Lufthansa, de Singapore Airlines et de l'australienne Qantas comptent au total près de 80 moteurs Trent 900.

Les A380 de Air France et de Emirates Airlines sont équipés de moteurs fabriqués par Engine Alliance, une coentreprise entre General Electric, Pratt and Whitney et Safran, et ne sont donc pas concernés par les problèmes des moteurs Rolls-Royce.

Première publication : 18/11/2010

  • SINGAPOUR

    Second incident moteur pour un avion de la compagnie australienne Qantas

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    La conception du moteur pourrait être à l'origine de l'avarie de l'A380, selon Qantas

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Qantas immobilise ses Airbus A380 après un atterrissage d'urgence à Singapour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)