Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May attendue à Davos ce jeudi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des troupes sénégalaises et nigérianes aux frontières de la Gambie

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 03/12/2010

Pakistan : après le déluge, la colère

En août dernier, plus d'un quart du Pakistan était submergé par des pluies de mousson torrentielles. Environ 20 millions de personnes ont tout perdu. La catastrophe a laissé le Pakistan à genoux.

C’est une vague silencieuse. Plus de 20 millions de personnes, soit un habitant sur dix, ont été frappées par la pire catastrophe de l’histoire du Pakistan. En août dernier, les inondations ont laissé la plupart d’entre eux sans toit, sans travail, sans avenir.

Quatre mois plus tard, l’aide financière et matérielle de la communauté internationale arrive toujours au compte-goutte, mais les victimes ne se font de toute façon guère d’illusions. Ghulam Mohammad, qui vit toujours dans un camp de réfugiés au nord-ouest du pays, l’assure : "les dirigeants pakistanais prient pour que de telles catastrophes frappent le pays, parce qu’ils savent qu’ils vont s’enrichir !"

La corruption gangrène le Pakistan, et face à l’inaction des autorités, ce sont les mouvements islamistes qui jouent les sauveurs dans les zones inondées… Alors Khalid Khan, lui aussi victime de ces inondations, prévient : "cette crise va nourrir la haine contre le gouvernement, et les gens se tourneront alors vers les extrémistes, parce qu’ils n’auront pas d’autre option..."

C’est une vague silencieuse, mais pour le pouvoir pakistanais, elle pourrait à terme se transformer en lame de fond.

Par Cédric MOLLE-LAURENÇON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

13/01/2017 États-Unis

Wisconsin : plongée au cœur du vote Trump

Le 20 janvier, Donald Trump sera investi de la présidence des États-Unis. Incarnation d’un changement radical dans la politique américaine, il a remporté, durant l’élection,...

En savoir plus

06/01/2017 Afrique

"Génération Dadaab" : rencontre avec la jeunesse du camp somalo-kenyan

À la frontière entre la Somalie et le Kenya se trouve Dadaab. Ce camp géant, géré par l'UNHCR, abrite 280 000 habitants, des Somaliens pour la plupart. En 25 ans d'existence, une...

En savoir plus

23/12/2016 Moyen-Orient

Reportage exclusif : Mossoul, la difficile reconquête

Depuis plus de deux mois, l'armée irakienne mène un combat acharné pour reprendre Mossoul à l’organisation État islamique. Un quart de la ville a pu être repris, mais les...

En savoir plus

22/12/2016 Droit d'asile

Vidéo : Ferrette, un village alsacien qui redonne espoir aux migrants

Depuis bientôt un an, le village de Ferrette, en Alsace, a mis en place un centre d’accueil pour demandeurs d’asile dans une ancienne caserne de gendarmerie. Après des mois...

En savoir plus

15/12/2016 Asie - pacifique

Vidéo : aux Philippines, la macabre croisade anti-drogue du président Duterte

Aux Philippines, depuis l’arrivée au pouvoir de Rodrigo Duterte, fin juin, il ne se passe pas une nuit à Manille sans la découverte en pleine rue de dizaines de corps criblés de...

En savoir plus