Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 03/12/2010

Pakistan : après le déluge, la colère

En août dernier, plus d'un quart du Pakistan était submergé par des pluies de mousson torrentielles. Environ 20 millions de personnes ont tout perdu. La catastrophe a laissé le Pakistan à genoux.

C’est une vague silencieuse. Plus de 20 millions de personnes, soit un habitant sur dix, ont été frappées par la pire catastrophe de l’histoire du Pakistan. En août dernier, les inondations ont laissé la plupart d’entre eux sans toit, sans travail, sans avenir.

Quatre mois plus tard, l’aide financière et matérielle de la communauté internationale arrive toujours au compte-goutte, mais les victimes ne se font de toute façon guère d’illusions. Ghulam Mohammad, qui vit toujours dans un camp de réfugiés au nord-ouest du pays, l’assure : "les dirigeants pakistanais prient pour que de telles catastrophes frappent le pays, parce qu’ils savent qu’ils vont s’enrichir !"

La corruption gangrène le Pakistan, et face à l’inaction des autorités, ce sont les mouvements islamistes qui jouent les sauveurs dans les zones inondées… Alors Khalid Khan, lui aussi victime de ces inondations, prévient : "cette crise va nourrir la haine contre le gouvernement, et les gens se tourneront alors vers les extrémistes, parce qu’ils n’auront pas d’autre option..."

C’est une vague silencieuse, mais pour le pouvoir pakistanais, elle pourrait à terme se transformer en lame de fond.

Par Cédric MOLLE-LAURENÇON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/10/2014 Espagne

Catalogne, la rebelle espagnole

Le 9 novembre prochain, les Catalans devaient se prononcer par référendum sur leur indépendance. Mais le scrutin a été annulé par décision de justice, après un recours du...

En savoir plus

17/10/2014 Cannabis

L'héritage du président Mujica en Uruguay

Avec la légalisation du mariage homosexuel, de l'avortement ou la dépénalisation du cannabis, l'Uruguay est devenu ces dernières années un véritable laboratoire social en...

En savoir plus

26/09/2014 Russie

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En mars 2014, la Crimée votait massivement pour un rattachement à la Russie, lors d’un référendum jugé illégal par la communauté internationale. Si la majorité des habitants sont...

En savoir plus

26/09/2014 Organisation de l'État islamique

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

Nous vous proposons un document exceptionnel de 12 minutes, tourné dans la ville de Raqqa, bastion de l’organisation de l’État islamique, au nord de la Syrie. Cachée sous son...

En savoir plus

10/10/2014 Séisme en Haïti

Le drame du choléra en Haïti

Quelques mois après le terrible séisme de janvier 2010, une épidémie de choléra s’est soudainement abattue sur Haïti. Les casques bleus de l'ONU sont accusés d’avoir transmis la...

En savoir plus