Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

EUROPE

Réunion inédite des cardinaux pour débattre du scandale des abus sexuels

Vidéo par Valérie DEFERT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/11/2010

Le pape Benoît XVI a convié, pour la première fois et à huis clos, l'ensemble des cardinaux du monde au Vatican, ce vendredi, pour débattre notamment de "La réponse de l'Église aux cas d'abus sexuels".

AFP - Pour la première fois, l'ensemble des cardinaux de la planète vont débattre vendredi au Vatican, à l'invitation et en présence du pape Benoît XVI, du scandale des abus sexuels, à l'origine de la plus grave crise vécue par l'Eglise catholique ces dernières décennies.

"La réponse de l'Eglise aux cas d'abus sexuels" sera l'un des thèmes d'une "journée de réflexion et de prière" organisée à la veille d'un consistoire au cours duquel 24 nouveaux cardinaux prendront leur charge.

C'est la première réunion à ce niveau depuis la publication, il y a un an en Irlande, d'un rapport accablant, révélant des centaines de sévices sexuels sur des enfants commis pendant des décennies par des hommes d'Eglise systématiquement couverts par leur hiérarchie.

Depuis, les révélations d'abus pédophiles se sont succédé en cascade aux Etats-Unis et en Europe, notamment en Allemagne, pays natal du pape. Ce dernier a depuis condamné ces abus, rencontré des victimes et fait publier les consignes à suivre au sein de l'Eglise lorsque de tels abus sont découverts.

C'est le cardinal William Levada, préfet de la congrégation pour la Doctrine de la foi (l'ex-Inquisition chargée notamment d'examiner tous les crimes graves au sein de l'Eglise catholique), qui présentera ce thème devant quelque 150 "princes de l'Eglise".

La réunion, à huis clos, devrait avant tout permettre aux cardinaux de s'exprimer sur le sujet, "même si la prudence est toujours de mise dans cette enceinte où il est risqué pour un cardinal de révéler sa position devant ses pairs....et futurs électeurs du pape", confie à l'AFP un expert du dossier.

Des victimes ont déjà fait part de leur scepticisme face à cette nouvelle initiative de l'Eglise.

"Nous ne saurons si c'est un développement satisfaisant qu'au vu des mesures qui sortiront de cette réunion", a déclaré Barbara Blaine, présidente de l'association américaine Survivors network of those abused by priests (SNAP), pour qui "être ému par de simples discussions est trahir des enfants vulnérables et des adultes blessés".

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, s'est efforcé de limiter les attentes, visiblement soucieux de pas remettre la polémique sous le feu des projecteurs.

"Lorsqu'on pense au temps relativement limité dans la journée et à la multiplicité des sujets abordés, il ne faut pas s'attendre à la production de documents du collège cardinalice sur ces thèmes", a-t-il prévenu.

Outre la pédophilie, les cardinaux, qui ont également été conviés à déjeuner avec le pape, doivent aborder notamment les thèmes de "la liberté religieuse dans le monde" et de la liturgie.

Ils seront également appelés à faire le point un an après l'adoption d'un texte qui permet aux anglicans de rejoindre l'église catholique dans des structures spécifiques, accueillant également les prêtres mariés.

Ce texte vise particulièrement les anglicans mécontents des évolutions de leur Eglise, notamment sur l'ordination des femmes et la bénédiction de mariages homosexuels.

Un débat d'actualité au moment où cinq évêques anglicans traditionalistes ont décidé de rejoindre dans ce cadre l'Eglise catholique romaine.

La réunion des cardinaux sera la troisième assemblée de ce type depuis le début du pontificat de Benoît XVI, en 2005, preuve, selon un expert, de la volonté du pape d'avoir "une réflexion collégiale" sur les questions qui agitent le monde catholique.

Le lendemain, le pape consacrera 24 nouveaux cardinaux, dont 20 électeurs au sein du collège appelé à désigner un jour son successeur, une instance où l'Afrique progresse même si les Européens y restent majoritaires avec 62 cardinaux sur 121, dont 25 Italiens.
 

Première publication : 19/11/2010

  • ITALIE

    Les victimes de prêtres pédophiles défilent aux portes du Vatican

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican renforce ses règles contre la pédophilie

    En savoir plus

  • VATICAN

    Benoît XVI accepte la démission d'un évêque belge pédophile

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)