Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadoudou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

FRANCE

Vaste opération de police dans une cité de Marseille

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/11/2010

Suivie par une trentaine de journalistes, la police a mené, dès l'aube ce mercredi, une opération d'envergure au Clos La Rose, cité du nord de Marseille où un jeune de 16 ans a été tué par balle vendredi.

AFP - Une vaste opération de police a été lancée mercredi à l'aube, en présence de nombreux médias, dans la cité du nord de Marseille où un adolescent de 16 ans a été tué et un enfant de 11 ans blessé vendredi sur fond de trafic de drogue, a constaté une journaliste de l'AFP.

Entre 180 et 200 hommes se sont déployés dans les blocs de la cité du Clos La Rose (13e arrondissement), sous l'autorité du préfet délégué à la sécurité, Philippe Klayman.

De nombreux journalistes - une trentaine au moins - assistaient à l'opération lancée à partir de 06H00 du matin avec des membres de la police judiciaire, des CRS, de la brigade cynophile.

Au cours de l'intervention des forces de l'ordre, qui s'est déroulée dans le calme, deux jeunes, présentés comme de possibles guetteurs, ont été interpellés et une petite dose de cannabis a été trouvée sur l'un d'entre eux, selon un enquêteur. Trois motos, trois scooters et un quad ont également été saisis.

"On s'inscrit dans la durée, toutes les cités de Marseille vont y passer, et plusieurs fois", a déclaré le préfet Klayman à l'AFP.

L'opération se déroule dans le cadre de deux enquêtes parallèles, une de la police criminelle et une de la sécurité publique.

Les journalistes ont pu accompagner les enquêteurs dans les caves, mais pas dans les appartements.

Un enquêteur assurait que cette opération visait "à confisquer tout élément permettant de commettre des infractions, pour rendre le quotidien des malfaiteurs plus difficile, en saisissant leur véhicule, leurs armes éventuelles et tout ce qui touche aux stups".

Interrogés par l'AFP, plusieurs habitants, s'exprimant depuis les fenêtres de leurs habitations, se sont dits globalement satisfaits de cette présence policière, certains regrettant toutefois que les forces de l'ordre ne soient pas intervenues avant le drame.

Une ancienne habitante, Assia, dont le neveu jouait vendredi soir à proximité de la fusillade, a crié sa "haine", qualifiant les policiers de "clowns".

"Ici c'est pas un gros réseau, ce sont des pauvres jeunes livrés à eux-mêmes que personne ne veut aider. C'est depuis qu'il y a Sarkozy que c'est devenu la guérilla. Il a dit: +je vais nettoyer les quartiers au Kärcher+, aujourd'hui c'est les jeunes qui se tuent à la Kalachnikov. Es-ce que c'est normal, tout ça?", a-t-elle lancé aux journalistes.

Entre les bâtiments, à l'endroit précis où avait été abattu le jeune homme d'une rafale de fusil d'assaut Kalachnikov, ont été déposés des bouquets de fleurs, des bougies, des messages, une photo de l'adolescent.

D'autre opérations "coup de poing", selon les termes du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux lundi, ont été menées dans des cités marseillaises pour tenter d'enrayer la vague de violence qui touche cette ville. Ainsi, mardi, c'était la cité des Néréides, au sud, qui a été passée au crible.

Première publication : 24/11/2010

  • FRANCE

    Brice Hortefeux annonce l'envoi de renforts policiers à Marseille

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un adolescent tué lors d'une fusillade à Marseille

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)