Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Une enquête préliminaire vise le financement de la campagne 2007 de Sarkozy

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

Afrique

L'électorat de Bédié courtisé par Gbagbo et Ouattara

Vidéo par Willy BRACCIANO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/11/2010

Les électeurs du candidat malheureux du premier tour, Henri Konan Bédié, sont devenus l’objet de toutes les convoitises en vue du second tour du scrutin qui oppose Laurent Gbagbo à son rival Alassane Ouattara.

À quelques jours du deuxième tour de l’élection présidentielle ivoirienne, les deux candidats en lice Laurent Gbagbo et Allassane Ouattara tentent de rallier de nouveaux électeurs. Avec une participation historiquement élevée au premier tour (80%), les réserves de voix ne sont plus très importantes. Les régions du pays baoulé, situées dans le centre de la République de Côte d'Ivoire, font particulièrement,

Carte des résultats du premier tour de la présidentielle ivoirienne (RFI)

l’objet de convoitises de la part des deux candidats. Et pour cause : l’ancien président Henri Konan Bédié, le candidat éliminé (25% des suffrages), avait recueilli les trois quarts des suffrages exprimés dans cette région au premier tour.

"Les deux finalistes savent que l’attitude de ces électeurs est l’une des clés du scrutin de dimanche", note Willy Bracciano, envoyé spécial de FRANCE 24 en Côte d'Ivoire. Entre les deux tours, "HKB" a lancé un appel à voter en faveur de Ouattara, son allié après des années de déchirements. Le camp du premier a longtemps accusé le second d'être un étranger, afin de lui barrer la route de la présidence.

Opérations de séduction

La campagne bat son plein et chaque candidat mène des opérations de séduction afin d’attirer l’électorat de Bédié qui se retrouve en position de faiseur de roi. Les principaux lieutenants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de Bédié, tentent de convaincre les militants de faire le bon choix. Pour espérer l’emporter face au président sortant, Ouattara qui a terminé deuxième dans la région, a besoin du report de ces voix. "J'ai voté Bédié au premier tour. Je vote Ouattara au deuxième tour parce que je veux le changement. Je veux la paix en Côte d'Ivoire et je veux que ce pays soit unifié", explique à FRANCE 24 une électrice de la région.

De leur côté, les militants pro-Gbagbo veulent croire que toute la base ne suivra pas forcément la consigne de vote. "Il nous est vraiment difficile de faire passer le message. Mais à force d'expliquer, à force d'informer, à force de communiquer…", espère Gogo Kouassi, jeune militant du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo. "Pour cette élection vers laquelle nous nous dirigeons, la ville de Yamoussoukro va réaliser un score d'au moins 40 % alors qu'on avait réalisé un score de 12 % au premier tour", prophétise-t-il.

 

Première publication : 25/11/2010

  • PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

    Débat télévisé inédit entre Gbagbo et Ouattara

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

    À l'approche du scrutin, Gbagbo et Ouattara se livrent une guerre des mots

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

    Ennemis de longue date, Gbagbo et Ouattara se retrouvent au second tour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)