Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : Paris privilégie la thèse de l'accident après le crash du vol AH5017

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Afrique

L'électorat de Bédié courtisé par Gbagbo et Ouattara

Vidéo par Willy BRACCIANO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/11/2010

Les électeurs du candidat malheureux du premier tour, Henri Konan Bédié, sont devenus l’objet de toutes les convoitises en vue du second tour du scrutin qui oppose Laurent Gbagbo à son rival Alassane Ouattara.

À quelques jours du deuxième tour de l’élection présidentielle ivoirienne, les deux candidats en lice Laurent Gbagbo et Allassane Ouattara tentent de rallier de nouveaux électeurs. Avec une participation historiquement élevée au premier tour (80%), les réserves de voix ne sont plus très importantes. Les régions du pays baoulé, situées dans le centre de la République de Côte d'Ivoire, font particulièrement,

Carte des résultats du premier tour de la présidentielle ivoirienne (RFI)

l’objet de convoitises de la part des deux candidats. Et pour cause : l’ancien président Henri Konan Bédié, le candidat éliminé (25% des suffrages), avait recueilli les trois quarts des suffrages exprimés dans cette région au premier tour.

"Les deux finalistes savent que l’attitude de ces électeurs est l’une des clés du scrutin de dimanche", note Willy Bracciano, envoyé spécial de FRANCE 24 en Côte d'Ivoire. Entre les deux tours, "HKB" a lancé un appel à voter en faveur de Ouattara, son allié après des années de déchirements. Le camp du premier a longtemps accusé le second d'être un étranger, afin de lui barrer la route de la présidence.

Opérations de séduction

La campagne bat son plein et chaque candidat mène des opérations de séduction afin d’attirer l’électorat de Bédié qui se retrouve en position de faiseur de roi. Les principaux lieutenants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de Bédié, tentent de convaincre les militants de faire le bon choix. Pour espérer l’emporter face au président sortant, Ouattara qui a terminé deuxième dans la région, a besoin du report de ces voix. "J'ai voté Bédié au premier tour. Je vote Ouattara au deuxième tour parce que je veux le changement. Je veux la paix en Côte d'Ivoire et je veux que ce pays soit unifié", explique à FRANCE 24 une électrice de la région.

De leur côté, les militants pro-Gbagbo veulent croire que toute la base ne suivra pas forcément la consigne de vote. "Il nous est vraiment difficile de faire passer le message. Mais à force d'expliquer, à force d'informer, à force de communiquer…", espère Gogo Kouassi, jeune militant du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo. "Pour cette élection vers laquelle nous nous dirigeons, la ville de Yamoussoukro va réaliser un score d'au moins 40 % alors qu'on avait réalisé un score de 12 % au premier tour", prophétise-t-il.

 

Première publication : 25/11/2010

  • PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

    Débat télévisé inédit entre Gbagbo et Ouattara

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

    À l'approche du scrutin, Gbagbo et Ouattara se livrent une guerre des mots

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

    Ennemis de longue date, Gbagbo et Ouattara se retrouvent au second tour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)