Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

Afrique

Débat télévisé inédit entre Gbagbo et Ouattara

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/12/2010

À trois jours du scrutin présidentiel de dimanche, les deux finalistes du second tour s'affrontent sur un plateau de télévision. Un face-à-face inédit qui pourrait bien être décisif.

"Face-à-face". Pour la première fois, les deux candidats du second tour de la présidentielle ivoirienne vont pouvoir se mesurer en direct sur un plateau de télévision. Programmé à 21 heures (heure locale), le débat entre le président sortant Laurent Gbagbo et l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara, durera deux heures et quinze minutes.

Debout derrière un pupitre, les candidats répondront tour à tour aux questions d’un journaliste de la RTI, la Radio télévision ivoirienne. Cinq thèmes seront abordés : la politique nationale, l’économie, la défense et la sécurité, la politique étrangère et les questions de société.

Duel décisif ?

"Ce face-à-face télévisé, inédit dans le pays, peut être décisif à l’approche du second tour. Il est très attendu par la population et fait la une des grands quotidiens ivoiriens ce matin", explique Tatiana Mossot, envoyée spéciale de FRANCE 24 en Côte d’Ivoire. Alors que la campagne électorale doit se clore vendredi à minuit, "ce débat sera certainement la dernière occasion pour les deux finalistes de conquérir l’électorat", poursuit-elle.

Des règles très précises ont été édictées par le Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA), et validées par les deux candidats. "Ils peuvent relever dans les propos de l'adversaire ce qui leur paraît incohérent ou injuste mais dans leur temps de parole. Ils n'ont pas la possibilité d'interrompre leur adversaire qui a la parole", a expliqué mercredi à la télévision ivoirienne Franck Kouassi, président du CNCA.

"Le clou de la campagne électorale"

Salué par plusieurs médias locaux comme un signe positif de démocratie, ce duel télévisé intervient alors que les deux hommes ont nettement durci le ton entre les deux tours. Par ailleurs, les incidents se sont multipliés dans les rues d’Abidjan entre les partisans des deux camps, comme mercredi après-midi dans le quartier de Yopougon.

Un jeune homme a été tué jeudi dans l'ouest ivoirien, fief de Laurent Gbagbo, dans des échauffourées entre partisans du chef de l'Etat et de l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara. Le jeune homme, dont l'âge n'a pas été précisé, a été présenté comme étant un sympathisant de M. Gbagbo par un agent de la sous-préfecture de Bayota (300 km à l'ouest d'Abidjan), joint au téléphone par l'AFP.

Une source sécuritaire locale a confirmé ces affrontements et ce décès. Selon une source indépendante, la gendarmerie de Bayota a interpellé quatre personnes, dont l'auteur présumé du meurtre. Lors du premier tour, le président Gbagbo avait récolté 38 % des voix contre 32 % pour Alassane Ouattara. "Il reste à souhaiter que les deux candidats en lice pour le second tour offrent aux Ivoiriens un débat enrichissant dépourvu de violences verbales", espère le quotidien Soir Infos.

Hier, lors d’un meeting dans le quartier de Cocody à Abidjan, Gbagbo, pour qui le rendez-vous de ce soir sera "le clou de la campagne électorale", a prévenu son rival. "Demain, à la télévision, je vais lui dire : c’est toi qui a fait le coup d’État de 1999", a-t-il lancé. Le ton est donné…

Première publication : 25/11/2010

  • PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

    L'électorat de Bédié courtisé par Gbagbo et Ouattara

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

    À l'approche du scrutin, Gbagbo et Ouattara se livrent une guerre des mots

    En savoir plus

  • SUR LES OBSERVATEURS

    À Cocody, les jeunesses pro-Gbagbo et pro-Ouattara s’affrontent à coups de gourdin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)