Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Economie

Lancement réussi d'Ariane 5 qui place deux satellites en orbite

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/11/2010

Le cinquième tir de l'année de la fusée Ariane 5 s'est déroulé sans problèmes vendredi soir depuis le centre spatial guyanais de Kourou. Deux satellites, dont l'un fournira des services Internet haut-débit en Europe, ont été placés en orbite.

AFP - Une fusée Ariane 5 a placé vendredi avec succès deux satellites de télécommunications sur une orbite de transfert géostationnaire, dont le britannique Hylas 1 destiné à fournir des services internet haut débit en Europe, a annoncé Arianespace.

Le cinquième tir de l'année pour le lanceur européen, depuis le centre spatial guyanais de Kourou, s'est déroulé sans problème à 15H39 locales (18H39 GMT), au début de la fenêtre de tir, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le PDG d'Arianespace, Jean-Yves Le Gall, a annoncé peu après que les deux satellites ont été mis en orbite de transfert géostationnaire "avec succès".

Ariane 5 ECA emportait les satellites de télécommunications Intelsat 17 pour l'opérateur Intelsat et Hylas 1 pour la société britannique Avanti Communications, soutenue par l'Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre d'un partenariat public-privé.

Hylas 1, construit par l'européen EADS Astrium avec l'agence de recherche spatiale indienne (ISRO), pesait 2,57 tonnes au lancement. Il fournira en Europe des services internet haut débit, qui pourront atteindre les zones rurales isolées, ainsi que de la télévision haute définition.

C'est le premier satellite lancé par Avanti Communications.

Sa couverture ira en Europe "de l'Irlande jusqu'à la Pologne", a indiqué David Williams, le PDG de la jeune société.

Intelsat 17, construit par l'américain Space Systems/Loral, était pour sa part d'une masse de 5,54 tonnes au lancement. Il doit fournir des services de télécommunications en Europe, au Moyen-Orient, en Russie et en Asie, ainsi que des services vidéos dans l'Océan indien.

Arianespace, la société chargée de commercialiser et effectuer les lancements d'Ariane, table sur un sixième lancement d'ici la fin de l'année.

Il est prévu le 21 décembre pour les satellites coréen Koreasat 6 et espagnol Hispasat 1E, a confirmé M. Le Gall.

En 2011, Ariane 5 doit notamment lancer l'ATV Johannes Kepler, le deuxième exemplaire du ravitailleur automatique européen de la Station spatiale internationale (ISS). Le tir est prévu le 15 février, a précisé M. Le Gall.

L'année prochaine devrait également voir les premiers lancements depuis la Guyane d'une fusée russe Soyouz et du petit lanceur de fabrication italienne Vega.

Première publication : 26/11/2010

COMMENTAIRE(S)