Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"La France est au bord d’une situation très dure"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les mutuelles ne gagnent pas d'argent !"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

Sports

Un XV de France en panne d’efficacité défie les Wallabies

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/11/2010

Opposé à l'Australie en clôture de la tournée d'automne, samedi au Stade de France, le XV tricolore doit absolument retrouver son efficacité offensive pour espérer battre cet adversaire qui lui résiste depuis 2005.

Samedi soir, les Bleus reçoivent l'Australie au Stade de France pour leur troisième et dernier test-match de l'automne. Tombeur des Fidji (34-12) et de l'Argentine (15-9), sa bête noire, le XV de France s'attaque donc à l’autre équipe qui ne lui réussit pas. En effet, les Français n'ont plus battu les Wallabies depuis 2005. Il s’agit de la seule nation qu'ils n'aient jamais vaincue sous l'ère Lièvremont.

Vigilance


Cependant, les Wallabies ne semblent pas au meilleur de leur forme. En effet, avant d’aborder cette rencontre de prestige, ils restent sur une cuisante défaite face à l'Angleterre (35-18) et deux victoires face au Pays de Galles (25-16) et à l'Italie (32-14) pour les trois premières rencontres de leur tournée de novembre. "Ils doivent être piqués au vif dans leur orgueil et vont certainement mettre un point d'honneur pour ce dernier match de leur saison internationale", prévient néanmoins le second centre français Aurélien Rougerie à l’AFP.

La France, qui n’a guère brillé lors de sa victoire face aux Pumas argentins, devra se montrer "vigilante" samedi soir car l'Australie, de son côté, possède "beaucoup d'individualités" donnant "de quoi faire rêver", poursuit Aurélien Rougerie. L’ouvreur Damien Traille estime, quant à lui, cet adversaire comme "ce qui se fait de mieux dans le monde du rugby".

"Marquer les esprits"

La partie de samedi, face à une grosse nation du Sud sera "un gros test" pour l’équipe de France, résume Damien Traille. "On va essayer de finir par une victoire pour bien clore cette tournée et surtout marquer les esprits à un an de la Coupe du monde", a-t-il confié sur le site de la FFR.

Critiqués pour leur inefficacité – aucun essai marqué face à l’Argentine le 20 novembre ni contre l’Angleterre en mars dernier – les joueurs du XV de France doivent concrétiser leurs offensives et corriger leurs lacunes dans le jeu. "On a travaillé toute la semaine, ce fut une semaine studieuse, on essaie de profiter de chaque entraînements pour régler les petits détails qui nous manquent", note Aurélien Rougerie. Aux Bleus de le démontrer samedi soir…
 

Première publication : 26/11/2010

  • RUGBY - TOURNÉE D'AUTOMNE

    Les entraîneurs du XV de France procédent à trois changements pour affronter l'Australie

    En savoir plus

  • RUGBY - TOURNéE D'AUTOMNE

    Le XV de France vainqueur de l'Argentine 15 à 9

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)