Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Afrique

Quatre chrétiens jugés pour "ouverture illégale d'un lieu de culte"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/11/2010

Le procès de quatre Algériens convertis au christianisme s'ouvre ce dimanche, en Kabylie. Ils sont accusés d'avoir ouvert un temple protestant sans autorisation des autorités, comme le stipule une loi de 2006.

AFP - Le procès de quatre Algériens convertis au christianisme poursuivis pour "ouverture illégale d'un lieu de culte" débute dimanche devant le tribunal correctionnel de Larbaâ Nath Irathen, en Kabylie, à l'est d'Alger, a annoncé samedi à l'AFP un de leurs avocats.

"Les prévenus, qui ont entre 35 et 45 ans, sont accusés d'avoir ouvert un temple protestant sans avoir obtenu au préalable une autorisation des autorités", a déclaré Me Mohamed Ben Belkacem.

Des charges supplémentaires d'hébérgement illégal d'un étranger ont été également retenues contre l'un d'eux, a-t-il ajouté. "Il est poursuivi pour avoir hébergé sans autorisation un pasteur français venu en Algérie pour donner une conférence devant les membres de la communauté chrétienne de cette région", a-t-il précisé.

Initialement prévu le 10 octobre, le procès avait été reporté à la demande du président du tribunal qui avait exigé la présence des témoins.

L'exercice d'un culte en Algérie - musulman on non musulman - est conditionné à l'obtention d'un agrément fixant le lieu du culte et d'un autre désignant le prédicateur, en vertu d'une loi de février 2006.

Plusieurs procès ont été intentés ces derniers mois contre des Algériens pour "atteinte aux préceptes de l'islam" notamment contre des convertis au christianisme.

Huit musulmans non jeûneurs du ramadan avaient été relaxés le 8 novembre par le tribunal correctionnel d'Akbou, dans la région de Béjaïa (250 km à l'est d'Alger), en Kabylie.

Mi-octobre, un jeune avait été condamné à deux ans de prison ferme et 100.000 dinars (1.000 euros environ) d'amende pour n'avoir pas jeûné fin août durant le ramadan à Oum El Bouagui, à environ 500 km au sud-est d'Alger, selon la presse algérienne.

Mais le procureur avait ensuite indiqué qu'il avait été condamné pour destruction de bien d'autrui en ayant cogné sa tête contre une vitre du commissariat qu'il avait brisée.

Deux chrétiens non jeûneurs avaient été également relaxés le 5 octobre à Ain el Hammam, en Kabylie.

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a déclaré le 21 octobre devant l'Assemblée nationale que la liberté de culte sera "toujours garantie" en Algérie, où l'islam est religion d'Etat.

Première publication : 27/11/2010

  • ALGÉRIE

    La police algérienne traque les "transgresseurs" du ramadan

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Deux chrétiens jugés pour avoir rompu le jeûne pendant le ramadan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)