Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement américain tente de bloquer la fusion AT&T - Warner Bros

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La chancelière chancelle"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Allemagne : le crépuscule d'Angela Merkel ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Robert Mugabe lâché par son parti

En savoir plus

LE DÉBAT

Allemagne : fin du règne pour l'indéboulonnable Merkel ? (partie 2)

En savoir plus

FRANCE

Ségolène Royal est candidate aux primaires du PS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/11/2010

La présidente de la région Poitou-Charentes et ex-candidate à l'Elysée en 2007, a annoncé, ce lundi, à deux quotidiens régionaux français qu'elle se présentait aux primaires du parti socialiste français.

AFP - L'ex-candidate socialiste à l'Elysée, Ségolène Royal, présidente du conseil régional de Poitou-Charentes, a annoncé lundi qu'elle était candidate aux primaires du PS, dans un entretien à La Nouvelle République du Centre Ouest et Centre Presse.

A la question "Êtes-vous candidate aux primaires du Parti socialiste", l'ex-candidate à l'élection présidentielle répond : "J’ai longuement réfléchi et beaucoup consulté. Le moment est venu d’avancer dans la clarté et la simplicité : ma réponse est oui".

"Je sais d’expérience qu’il faut plus que quelques mois pour se préparer et pour rassembler. Qui ne voit que la droite est déjà en campagne, d’ailleurs elle ne s’en cache pas", ajoute-t-elle dans les colonnes du journal à paraître mardi.

"Je vais continuer à faire de ma région un laboratoire economique, social, écologique, éducatif, je vais accepter les invitations à la rencontre des Français, ceux qui souffrent comme ceux qui espèrent", dit-elle.

"Ecouter les Français - ils l’ont si peu été ces derniers temps alors qu’ils ont tant à dire ! - Pour agir juste, et les convaincre que nous devons et pouvons ensemble prendre notre destin en mains, avec un espoir de progrès pour eux, pour leurs enfants, et pour relever la France", ajoute Mme Royal.

Première publication : 29/11/2010

  • PARTI SOCIALISTE

    Montebourg bouscule l'agenda des primaires en annonçant sa candidature

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ségolène Royal lance un appel à "résister" lors de sa Fête de la fraternité

    En savoir plus

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Ségolène Royal entretient le suspense sur ses ambitions présidentielles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)