Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Economie

François Baroin se veut rassurant sur la solvabilité de la France

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/11/2010

Actuellement au maximum, la note de solvabilité de la France n'a "aucun risque" d'être rétrogradée, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, François Baroin. Cette note indique pour un pays sa facilité à emprunter sur les marchés.

AFP - Le porte-parole du gouvernement, François Baroin, a affirmé mardi qu'il n'y avait "aucun risque" que la note de solvabilité de la France, actuellement à son maximum de AAA, soit dégradée, alors que les marchés s'inquiètent du niveau d'endettement du pays.

"Il n'y a aucune inquiétude, il n'y a aucun risque, nous sommes une valeur refuge avec l'Allemagne, il suffit de voir, l'évolution des spreads (l'écart entre les rendements des emprunts du Trésor français et allemands)", a déclaré M. Baroin en rendant compte des travaux du Conseil des ministres.

"Nous avons des fondamentaux qui sont solides, nous avons une économie diversifiée, ce n'est pas le cas dans tous les pays. Nous avons une main d'oeuvre qualifiée, nous avons un système bancaire qui est parmi les plus solides au monde (...) et nous avons un taux d'épargne privé très élevé, parmi les plus élevés à 17%", a-t-il poursuivi.

"Nous avons aussi une détermination sans faille à tenir nos objectifs (de réduction des déficits) qui sont intangibles", a ajouté le ministre du Budget.

"Nous avons engagé des réformes structurelles, la réforme des retraites, nous allons les poursuivre. Donc, il n'y aucune interrogation, aucune inquiétude", a conclu François Baroin.

Les agences de notation décernent des notes aux différents pays en fonction de leur appréciation de la solidité de leurs fondamentaux économiques. De cette note dépend les taux auxquels les pays pourront emprunter sur le marché.

Avec un triple A, la France peut emprunter à des taux intéressants sur le marché pour financer sa dette.

Première publication : 30/11/2010

  • CRISE FINANCIÈRE

    Agences de notation, mode d'emploi

    En savoir plus

  • FINANCE MONDIALE

    Jean-Claude Trichet s'en prend vertement aux agences de notation

    En savoir plus

  • CRISE FINANCIÈRE

    Michel Barnier prône la création d'une agence de notation européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)