Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola : ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

  • Hong Kong : quand les touristes chinois découvrent le mouvement pro-démocratie

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus… La Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

Economie

François Baroin se veut rassurant sur la solvabilité de la France

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/11/2010

Actuellement au maximum, la note de solvabilité de la France n'a "aucun risque" d'être rétrogradée, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, François Baroin. Cette note indique pour un pays sa facilité à emprunter sur les marchés.

AFP - Le porte-parole du gouvernement, François Baroin, a affirmé mardi qu'il n'y avait "aucun risque" que la note de solvabilité de la France, actuellement à son maximum de AAA, soit dégradée, alors que les marchés s'inquiètent du niveau d'endettement du pays.

"Il n'y a aucune inquiétude, il n'y a aucun risque, nous sommes une valeur refuge avec l'Allemagne, il suffit de voir, l'évolution des spreads (l'écart entre les rendements des emprunts du Trésor français et allemands)", a déclaré M. Baroin en rendant compte des travaux du Conseil des ministres.

"Nous avons des fondamentaux qui sont solides, nous avons une économie diversifiée, ce n'est pas le cas dans tous les pays. Nous avons une main d'oeuvre qualifiée, nous avons un système bancaire qui est parmi les plus solides au monde (...) et nous avons un taux d'épargne privé très élevé, parmi les plus élevés à 17%", a-t-il poursuivi.

"Nous avons aussi une détermination sans faille à tenir nos objectifs (de réduction des déficits) qui sont intangibles", a ajouté le ministre du Budget.

"Nous avons engagé des réformes structurelles, la réforme des retraites, nous allons les poursuivre. Donc, il n'y aucune interrogation, aucune inquiétude", a conclu François Baroin.

Les agences de notation décernent des notes aux différents pays en fonction de leur appréciation de la solidité de leurs fondamentaux économiques. De cette note dépend les taux auxquels les pays pourront emprunter sur le marché.

Avec un triple A, la France peut emprunter à des taux intéressants sur le marché pour financer sa dette.

Première publication : 30/11/2010

  • CRISE FINANCIÈRE

    Agences de notation, mode d'emploi

    En savoir plus

  • FINANCE MONDIALE

    Jean-Claude Trichet s'en prend vertement aux agences de notation

    En savoir plus

  • CRISE FINANCIÈRE

    Michel Barnier prône la création d'une agence de notation européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)