Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les mutuelles ne gagnent pas d'argent !"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 1)

En savoir plus

Economie

François Baroin se veut rassurant sur la solvabilité de la France

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/11/2010

Actuellement au maximum, la note de solvabilité de la France n'a "aucun risque" d'être rétrogradée, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, François Baroin. Cette note indique pour un pays sa facilité à emprunter sur les marchés.

AFP - Le porte-parole du gouvernement, François Baroin, a affirmé mardi qu'il n'y avait "aucun risque" que la note de solvabilité de la France, actuellement à son maximum de AAA, soit dégradée, alors que les marchés s'inquiètent du niveau d'endettement du pays.

"Il n'y a aucune inquiétude, il n'y a aucun risque, nous sommes une valeur refuge avec l'Allemagne, il suffit de voir, l'évolution des spreads (l'écart entre les rendements des emprunts du Trésor français et allemands)", a déclaré M. Baroin en rendant compte des travaux du Conseil des ministres.

"Nous avons des fondamentaux qui sont solides, nous avons une économie diversifiée, ce n'est pas le cas dans tous les pays. Nous avons une main d'oeuvre qualifiée, nous avons un système bancaire qui est parmi les plus solides au monde (...) et nous avons un taux d'épargne privé très élevé, parmi les plus élevés à 17%", a-t-il poursuivi.

"Nous avons aussi une détermination sans faille à tenir nos objectifs (de réduction des déficits) qui sont intangibles", a ajouté le ministre du Budget.

"Nous avons engagé des réformes structurelles, la réforme des retraites, nous allons les poursuivre. Donc, il n'y aucune interrogation, aucune inquiétude", a conclu François Baroin.

Les agences de notation décernent des notes aux différents pays en fonction de leur appréciation de la solidité de leurs fondamentaux économiques. De cette note dépend les taux auxquels les pays pourront emprunter sur le marché.

Avec un triple A, la France peut emprunter à des taux intéressants sur le marché pour financer sa dette.

Première publication : 30/11/2010

  • CRISE FINANCIÈRE

    Agences de notation, mode d'emploi

    En savoir plus

  • FINANCE MONDIALE

    Jean-Claude Trichet s'en prend vertement aux agences de notation

    En savoir plus

  • CRISE FINANCIÈRE

    Michel Barnier prône la création d'une agence de notation européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)