Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Economie

François Baroin se veut rassurant sur la solvabilité de la France

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/11/2010

Actuellement au maximum, la note de solvabilité de la France n'a "aucun risque" d'être rétrogradée, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, François Baroin. Cette note indique pour un pays sa facilité à emprunter sur les marchés.

AFP - Le porte-parole du gouvernement, François Baroin, a affirmé mardi qu'il n'y avait "aucun risque" que la note de solvabilité de la France, actuellement à son maximum de AAA, soit dégradée, alors que les marchés s'inquiètent du niveau d'endettement du pays.

"Il n'y a aucune inquiétude, il n'y a aucun risque, nous sommes une valeur refuge avec l'Allemagne, il suffit de voir, l'évolution des spreads (l'écart entre les rendements des emprunts du Trésor français et allemands)", a déclaré M. Baroin en rendant compte des travaux du Conseil des ministres.

"Nous avons des fondamentaux qui sont solides, nous avons une économie diversifiée, ce n'est pas le cas dans tous les pays. Nous avons une main d'oeuvre qualifiée, nous avons un système bancaire qui est parmi les plus solides au monde (...) et nous avons un taux d'épargne privé très élevé, parmi les plus élevés à 17%", a-t-il poursuivi.

"Nous avons aussi une détermination sans faille à tenir nos objectifs (de réduction des déficits) qui sont intangibles", a ajouté le ministre du Budget.

"Nous avons engagé des réformes structurelles, la réforme des retraites, nous allons les poursuivre. Donc, il n'y aucune interrogation, aucune inquiétude", a conclu François Baroin.

Les agences de notation décernent des notes aux différents pays en fonction de leur appréciation de la solidité de leurs fondamentaux économiques. De cette note dépend les taux auxquels les pays pourront emprunter sur le marché.

Avec un triple A, la France peut emprunter à des taux intéressants sur le marché pour financer sa dette.

Première publication : 30/11/2010

  • CRISE FINANCIÈRE

    Agences de notation, mode d'emploi

    En savoir plus

  • FINANCE MONDIALE

    Jean-Claude Trichet s'en prend vertement aux agences de notation

    En savoir plus

  • CRISE FINANCIÈRE

    Michel Barnier prône la création d'une agence de notation européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)