Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Economie EUROPE

Airbus mise sur de nouveaux réacteurs pour équiper ses A320 dès 2016

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/12/2010

L'avionneur européen lance un projet intitulé A320 NEO qui prévoit de doter, dès le printemps 2016, de réacteurs plus économes les moyen-courriers A320. Le constructeur estime le marché potentiel à 4 000 appareils.

AFP - Airbus a lancé officiellement mercredi son projet A320 NEO destiné à offrir en option de nouveaux réacteurs réduisant la consommation de carburant, sur la famille de ses moyen-courriers A320, qui devraient être livrés à partir du printemps 2016.

"Les clients pourront ainsi bénéficier d'une réduction de la consommation de carburant pouvant atteindre 15%", écrit Airbus dans un communiqué.

L'avionneur prévoit un marché potentiel de 4.000 appareils de la famille A320 NEO au cours des 15 prochaines années.

Les compagnies auront le choix entre la motorisation LEAP-X de CFM International - coentreprise entre le français Safran et l'américain General Electric - et le PurePower PW1100G de l'américain Pratt & Whitney.

Comme l'avaient indiqué mardi soir des sources proches du dossier à l'AFP, Airbus annonce qu'il livrera les premiers exemplaires de la famille A320 NEO à compter du printemps 2016, et non en 2015 comme initialement envisagé.

Ils seront aussi doté d'ailettes verticales à l'extrémité des ailes, baptisées "sharklets", destinées à réduire la consommation en carburant.

L'investissement pour ce projet n'a pas été précisé mais serait de l'ordre de 1,2 milliard d'euros. Le conseil d'administration de la maison mère EADS a donné son feu vert au projet.
 

Première publication : 01/12/2010

  • AÉRONAUTIQUE

    L'Europe fait appel de la condamnation d'Airbus devant l’OMC

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    La compagnie Emirates commande 32 nouveaux A380 à Airbus

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Airbus repart à l'assaut des supertankers de l'armée américaine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)