Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

EUROPE

La neige et le froid perturbent les transports en Europe

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/12/2010

Une grande partie de l'Europe est paralysée par la vague de froid qui balaye le continent depuis plusieurs jours. Des aéroports et des liaisons ferroviaires ont été fermés en raison des importantes chutes de neige.

AFP - La neige tombée encore abondance mercredi au Royaume Uni a semé la pagaille dans les transports britanniques, à commencer par les trains Eurostar qui ont accusé parfois jusqu'à 90 minutes de retard quand ils n'ont pas été annulés.

L'aéroport de Gatwick, au sud de Londres, et celui d'Edimbourg, en Ecosse, ont eux été fermés jusqu'à jeudi matin. Le London City Airport a dû annuler des vols, tandis que d'autres subissaient des retards.

Les mauvaises conditions météo ont obligé la compagnie ferroviaire transmanche à limiter la vitesse de ses Eurostar à la fois au Royaume-Uni et dans le nord de la France, avec à la clé des "retards pouvant aller jusqu'à 90 minutes". Elle a dû aussi annuler certaines liaisons entre Londres et Paris et entre Londres et Bruxelles.



Les voyageurs se sont vu proposer un remboursement ou un voyage sur un autre train. Le trafic des Eurostar devrait encore être perturbé jeudi et la compagnie -qui avait vu son activité paralysée pendant plusieurs jours par le froid, l'an dernier- recommandait à ceux qui le pouvaient de différer leurs voyages.

Les intempéries n'ont pas seulement affecté les lignes à grande vitesse : un tiers du réseau ferré britannique a connu des perturbations à cause des intempéries mercredi.

La vague de froid, qui sévit depuis plusieurs jours en Grande-Bretagne comme dans plusieurs autres pays d'Europe, et les fortes chutes de neige ont aussi entraîné de graves perturbations sur le réseau routier. L'Ecosse, où les températures sont descendues jusqu'à -21 dans la nuit de mardi à mercredi dans certaines régions, a notamment connu les plus importantes chutes de neige depuis plus de 40 ans à cette période de l'année.

Quelque 1.500 écoles sont par ailleurs restées fermées au Royaume Uni.

Selon une étude réalisée par le cabinet de conseil Peninsula auprès de 850 entreprises, plus de la moitié des salariés arrivent également en retard au travail, du fait des problèmes de transport.

Les syndicats britanniques ont demandé aux employeurs de faire preuve de flexibilité et de favoriser le télétravail, soulignant que "la meilleure chose à faire était de payer comme d'habitude" ceux qui ne pouvaient se rendre normalement au travail.

L'assureur britannique RSA estime que le mauvais temps pourrait coûter au pays jusqu'à 1,2 milliard de livres par jour (2,3 milliards d'euros). Les commerces et les entreprises de restauration seraient les plus affectés.

Mais les services médicaux en Angleterre et au Pays de Galles ne sont pas épargnés : ils ont dû lancer un appel aux personnes vivant dans des zones préservées des intempéries pour qu'elles aillent donner leur sang dans les centres de transfusion pour compenser les rendez-vous annulés en raison de la neige.
 

Première publication : 01/12/2010

COMMENTAIRE(S)