Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Moyen-orient

Le massacre de la Toussaint

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Lucas MENGET

Dernière modification : 03/12/2010

Le 31 octobre dernier, une église syriaque catholique de Bagdad était attaquée et plus de 50 personnes tuées. Les rescapés et leurs familles trouvaient refuge en France une semaine plus tard. Reportages croisés, en France et en Irak.

Le 31 octobre, les fidèles de la cathédrale Notre Dame du Perpétuel Secours, à Bagdad, sont en train d’écouter la messe en araméen. Ce sont des syriaques catholiques, une minorité parmi la minorité des chrétiens d’Orient.

Soudain, des hommes bardés de ceintures d’explosifs entrent, hurlent, tirent et commencent le massacre. Les deux prêtres sont tués en premier. Puis des femmes, des enfants, des hommes.

Un drame symbolique

Ce n’est pas la première fois que les chrétiens d’Irak sont ciblés par Al-Qaïda. Mais c’est

un drame très symbolique. Au moment où certains d’entre eux commençaient à revenir à Bagdad, croyant à une accalmie de la violence, et au moment où, péniblement, les autorités irakiennes parviennent à se mettre d’accord, après 8 mois de négociations, sur un gouvernement, c’est un très mauvais signe.

Pendant que 36 blessés et leurs accompagnateurs étaient évacués en France, la panique gagne les communautés chrétiennes de Bagdad.

France 24 vous propose un numéro exceptionnel de Reporter : une enquête sur les lieux du massacre à Bagdad, signée Lucas Menget et Alexandra Renard. Et un reportage sur les chrétiens d' Irak réfugiés en France de Karim Hakiki et Aziza Nait Sibaha.

Première publication : 02/12/2010

  • TERRORISME

    "La valise ou le cercueil", l'impossible choix des chrétiens d'Irak

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Paris, les chrétiens d'Irak prient leurs morts

    En savoir plus

  • FRANCE

    Paris accueille des chrétiens victimes de l'attentat contre une église de Bagdad

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)