Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Amériques Planète

La Nasa découvre une nouvelle forme de vie en Californie

Vidéo par France 2

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 03/12/2010

Des chercheurs ont déniché, cachée au fond d'un lac de Californie, une bactérie capable de se développer à partir de l'arsenic. Cette découverte redéfinit ce que la science considère comme les éléments de base nécessaires au développement de la vie.

La Nasa est donc bel et bien entrée en contact avec une nouvelle forme de vie… mais sur Terre. Une équipe de scientifiques menée par l'astrobiologiste de la Nasa Felisa Wolfe-Simon ont rencontré la bactérie GFAJ-1 dans le lac Mono en Californie.

Seul problème : celle-ci ne devrait pas exister. Pourtant, pendant une demi-heure, lors d'une conférence de presse jeudi, la Nasa a montré des photos de la bête et expliqué comment GFAJ-1 évoluait dans un environnement où, si l'on s'en tient aux acquis scientifiques actuels, aucun être vivant n'aurait pu exister. Cette bactérie utilise, pour se développer, de l'arsenic, un poison qui est portant considéré comme mortel. "Nous venons d'ajouter une nouvelle feuille à l'arbre de la vie", a résumé Felisa Wolfe-Simon.

Cette annonce était très attendue depuis le début de la semaine. La Nasa avait largement mis l'eau à la bouche des amateurs d'extra-terrestres et autres formes inconnues de vie. Elle avait, en effet, déclaré que sa découverte allait "influencer la recherche d'une forme de vie extra-terrestre". La rumeur d'un contact avec un petit homme vert n'avait pas tardé à envahir la Toile.

Sans phosphore tout n'est pas mort

En quoi exactement la bactérie GFAJ-1 est-elle unique ? Son ADN. Cette bactérie a remplacé le phosphore par un poison, l'arsenic, comme lien entre les différentes molécules qui constituent son patrimoine génétique. Jusqu'à présent, les scientifiques affirmaient que sans phosphore tout était mort. Pour l'homme, c'est un véritable "carburant" énergétique. Le professeur de l'Université d'Arizona James Elser a expliqué pendant la conférence de presse que cette découverte remettait en cause tous ses cours sur la vie.

Si la rencontre du troisième type n'est donc pas à l'ordre du jour, "peut-être que nous allons trouver E.T. maintenant car nous savons mieux où chercher et que chercher", a estimé Pamela Conrad, une autre astrobiologiste de la Nasa.

Cette découverte n'étend pas seulement le champ de recherche de planètes qui peuvent abriter la vie. Elle ouvre également de nouvelles perspectives dans d'autres domaines de la recherche scientifique. Ainsi, James Elser a souligné que dans certains cas de problème de croissance ou de malnutrition, on faisait appel à des régimes à base d'aliments riches en phosphore. Si la vie est possible sans cet élément, d'autres solutions sont peut-être possibles ?

L'intégralité des travaux de Felicia Wolfe-Simon sont publié dans la prochaine édition du magazine américain Nature.

Première publication : 02/12/2010

  • ESPACE

    La Nasa laisse espérer une rencontre d'un nouveau type

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)