Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

Amériques

Washington s'évertue à contrer les moyens d'action de WikiLeaks

Vidéo par Pauline PACCARD

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/12/2010

Les responsables américains de la sécurité ont mis sur pied une commission chargée de trouver de nouveaux moyens de protéger les documents "classés". Washington a aussi appelé les sociétés qui hébergent le site WikiLeaks à cesser toute collaboration.

Reuters - La Maison blanche a mis sur pied un comité chargé d'évaluer les dégâts causés par les fuites massives de documents diplomatiques américains, et de canaliser les efforts pour améliorer la sécurité au sein des agences dépendant de l'administration Obama. Les responsables de la sécurité nationale auprès du président Barack Obama ont créé une commission qui aura pour mission de coordonner la riposte aux fuites et de trouver de nouveaux moyens pour garder secrets les documents "classés".

Au total, 250.000 télégrammes diplomatiques récupérés par WikiLeaks ont été communiqués à cinq publications: le New York Times, le Guardian, Le Monde, El Pais et l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

Bradley Manning, soldat de 23 ans qui était affecté comme analyste des renseignements en Irak, a été inculpé par les autorités militaires américaines pour avoir téléchargé plus de 150 000 télégrammes du département d'Etat, mais les autorités américaines n'ont pas dit s'il s'agissait de ceux diffusés par WikiLeaks.

Autre mesure pour contrer WikiLeaks, Amazon.com a cessé d'héberger WikiLeaks. L'équipe du sénateur Joe Lieberman, qui dirige la commission sénatoriale sur la Sécurité intérieure, avait sollicité Amazon la veille, sur la base d'informations selon laquelle WikiLeaks avait demandé à la boutique en ligne de l'héberger après une intrusion informatique.

"J'appelle toute autre société ou organisation qui héberge WikiLeaks à cesser sans attendre tout rapport avec ce site", a déclaré Lieberman, sénateur sans affiliation partisane, dans un communiqué.

Première publication : 02/12/2010

  • INTERNET

    WikiLeaks soumis aux attaques de hackers

    En savoir plus

  • WIKILEAKS

    Interpol lance un avis de recherche international contre Julian Assange

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    WikiLeaks révèle des liens fragilisés entre Pékin et Pyongyang

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)