Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Netanyahou divise à Washington

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet "d'anéantir boko haram"

En savoir plus

FACE À FACE

Hollande : pas de "solution magique" contre le chômage

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 03/12/2010

Polémique : la France ouvre ses portes aux chrétiens d’Irak

Après six heures de vol, l’avion médicalisé dépêché par la France s’est posé à l’aéroport d’Orly. À son bord, 35 Irakiens blessés dans l'attaque de la cathédrale syriaque catholique de Bagdad à la Toussaint. Le groupe a été accueilli par le ministre de l'Immigration, Eric Besson. Reportage de Karim Hakiki et Aziza Naitsibaha.

"Quand la France mène des opérations de solidarité, elle ne se pose pas la question de la couleur de la peau et ou de la religion", martelait Eric Besson, l’ancien ministre de l’immigration et de l’identité nationale, dans le salon d’honneur de l’aéroport d’Orly en compagnie des Irakiens.

Même si le ministre se défend de toute récupération politique, la polémique est là. Les associations humanitaires ne sont pas d’accord avec Eric Besson.

D’après Pierre Henry, le président de France Terre d’Asile, la France doit être un refuge pour les minorités qui souffrent dans le monde.  Mais privilégier telle ou telle communauté peut choquer dans un pays laïc. D’autant plus que ce geste de solidarité pourrait exposer d’avantage les chrétiens restés sur place. Ils deviendraient une cible "légitime" car soutenu par l’Occident.

Le premier ministre irakien, de son côté, a fait savoir à Paris qu’il ne souhaitait pas que la France encourage l’émigration des chrétiens d’Orient. Le risque étant de vider l’Orient de ses chrétiens.

1300 chrétiens d’Irak sont déjà en France après la décision de Nicolas Sarkozy d’ouvrir la porte aux chrétiens.

Un autre groupe de 93 personnes de chrétiens d’Irak devrait être accueilli à Paris dans les prochaines semaines. Mais pour le moment, il n’y a aucune information sur ce futur pont aérien. Pendant ce temps à Bagdad les chrétiens attendent toujours une décision de la France.

Du tarmac de l’aéroport d’Orly aux centres d’accueils ou sont installés ces Irakiens, les reporters de FRANCE 24, Karim HAKIKI et Aziza NAITSIBAHA etaient avec eux.

 

Regarder la première partie du reporter "Irak, le massacre de la Toussaint".

Par Karim HAKIKI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/02/2015 Pakistan

Pakistan : la police dans la ligne de mire des Taliban

Karachi, la plus grande ville du Pakistan, doit faire face à l’influence grandissante des Taliban. Pour y mettre fin, les forces de l’ordre ont lancé en septembre 2013...

En savoir plus

20/02/2015 Cisjordanie

Cisjordanie, le business des colonies

En Cisjordanie, les colonies juives continuent de s'étendre. Autorisées ou non par le gouvernement israélien, elles sont considérées comme illégales par la communauté...

En savoir plus

12/02/2015 Tunisie

Aux sources du jihad en Tunisie

La Tunisie a beau avoir fait le choix de la démocratie, le pays reste un important pourvoyeur de candidats au jihad. Depuis trois ans, des milliers de jeunes Tunisiens sont...

En savoir plus

05/02/2015 Inde

Inde : la rumeur du "Love Jihad"

En Inde, où la société est régulièrement secouée par des tensions religieuses, des extrémistes hindous accusent des musulmans de pratiquer un "Love Jihad", un "Jihad de l’amour"....

En savoir plus

30/01/2015 Syrie

Syrie : Kobané, la reconquête

Au nord de la Syrie, après de longs mois d’intenses combats, la ville kurde de Kobané, a été reprise aux jihadistes de l’organisation de l’État islamique. Nos reporters ont...

En savoir plus