Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Amériques

L'armée recommande à ses soldats de ne pas lire les documents publiés par WikiLeaks

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/12/2010

Dans un avertissement mis en ligne sur le réseau internet utilisé par ses troupes en Irak, l'armée américaine déconseille à ses soldats de lire ou de transmettre les documents publiés par WikiLeaks depuis dimanche.

AFP - L'armée américaine a mis en ligne sur le réseau internet utilisé par ses troupes en Irak un avertissement contre la consultation des documents publiés par Wikileaks, dans le but de tenir ses soldats à l'écart de ces révélations, a annoncé samedi une porte-parole.

Cette mise en garde apparaît automatiquement depuis vendredi sur le réseau de l'armée, NIPRNet, quand l'utilisateur tente notamment d'accéder à certains sites d'information. Elle déconseille aux militaires de lire, télécharger ou transmettre les contenus de Wikileaks, laissant entendre que cela pouvait être illégal.

"Conformément aux règles du ministère de la Défense (...) tout le personnel doit éviter de consulter sur le NIPR des articles des publications de Wikileaks", indique le message.

Mais l'armée n'a pas bloqué internet, a affirmé une porte-parole.



"Les Forces américaines en Irak (USF-I) n'ont bloqué aucun site", a déclaré le sergent Kelli Lane, dans un courriel à l'AFP.

"L'armée a mis en ligne un avertissement du fait de la facilité avec laquelle les publications de documents secrets par Wikileaks peuvent être consultées sur internet", a-t-elle ajouté.

Elle a précisé qu'il ne s'agissait que d'une mise en garde, qui n'empêchait pas les militaires d'accéder aux sites d'information. Elle n'a pas donné de précision sur le nom des sites concernés par cet avertissement.

WikiLeaks a commencé ces derniers jours à publier une partie de 250.000 câbles diplomatiques américains, provoquant une onde de choc dans les chancelleries du monde entier.

Mme Lane a indiqué que l'armée américaine n'avait pas adressé de mises en garde à ses internautes lors des précédentes publications de documents confidentiels par WikiLeaks.

 

Première publication : 04/12/2010

  • INTERNET

    Le fondateur de WikiLeaks affirme être menacé de mort

    En savoir plus

  • INTERNET

    WikiLeaks trouve refuge en Suisse

    En savoir plus

  • INTERNET

    WikiLeaks transfère une partie de ses contenus en France

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)