Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Clinton vs. Trump, l'eau et le feu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

Asie - pacifique

Quels sont les grands dossiers à l'ordre du jour de la visite de Nicolas Sarkozy en Inde ?

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/12/2010

Arrivé samedi en Inde pour une visite de quatre jours, Nicolas Sarkozy entend oeuvrer au renforcement des relations bilatérales entre les deux pays, notamment en matière de défense. Tour d'horizon des principaux dossiers.

  • International

Il s’agit de la première visite de Nicolas Sarkozy dans le pays depuis qu’il a pris la présidence du G20. Paris soutient depuis quelques temps la candidature de l’Inde à un siège de membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU - une perspective qui déplait fortement au Pakistan et à la Chine. En retour, New Delhi s’engage à aider l’ambitieux programme de la présidence française du G20 qui comprend, entre autre, la réforme du système monétaire international et la mise en place d’un nouvel organigramme de la gouvernance mondiale.

  • Nucléaire

Le programme nucléaire indien a toujours été soutenu par la France. Paris a été l’une des rares capitales à ne pas condamner les essais nucléaires effectués par l’Inde en mai 1998. Les deux pays ont également signé un contrat de coopération nucléaire peu de temps après ces tests.

Depuis 1998, le français Areva et l’indien NPCIL se sont associés pour construire jusqu’à six réacteurs nucléaires dans l’ouest du pays. La visite du président français doit permettre de résoudre des problèmes de prix et de technologie, récemment soulevés par l’ambassadeur indien à Paris, Ranjan Mathai.

  • Mirages

Dassault lorgne un contrat de 1,2 milliard de dollars pour perfectionner les 56 Mirages qu’il a vendus à l’Inde il y a une vingtaine d’années. Les responsables indiens ont laissé entendre, ces derniers temps, que le prix demandé était trop élevé. Au président français de négocier...

  • Rafales

L’Inde devrait dépenser quelque 112 milliards de dollars d’ici à 2016 pour améliorer son dispositif de défense. Paris rêve de voir le Rafale figurer sur la liste des prochains achats du pays, malgré les récents commentaires désobligeants que WikiLeaks prête au roi du Bahreïn à propos de l'avion de chasse tricolore. La course s’annonce serrée notamment avec le F-18 américain et le Mig-35 russe…

  • Autres contrats de défense

La France et l’Inde ont le projet de construire ensemble six sous-marins dans les chantiers navals de Mazagon, près de Bombay. L’accord nécessite encore des négociations qui devraient être initiées lors de cette visite.

New Delhi cherche par ailleurs à acquérir des hélicoptères de reconnaissance et d’observation. Les entreprises françaises entendent bien participer à l’appel d’offre.

  • Commerce

Lors de la visite en France du Premier ministre indien Manmohan Singh en 2008, les deux pays avaient tablé sur des échanges commerciaux à hauteur de 12 milliards d’euros d’ici à 2012. Malgré la crise économique, les experts estiment que cet objectif pourrait être atteint.

Alors que plus de 300 entreprises françaises sont présentes en Inde, la France n’occupe que la septième place en terme d’investissement dans le pays, derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni. Un retard que Nicolas Sarkozy et les PDG qui l’accompagnent entendent bien résorber...

 

Première publication : 04/12/2010

  • DIPLOMATIE

    Nicolas Sarkozy se donne quatre jours pour conquérir les marchés indiens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)