Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donestk

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

Sports

Djokovic bat Monfils, la France et la Serbie à égalité 2-2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/12/2010

Novak Djokovic a surclassé Gaël Monfils (6-2, 6-2, 6-4) dans le 4e match de la finale, à Belgrade, ramenant la Serbie et la France à égalité 2-2. Michael Llodra et Viktor Troicki disputent actuellement le 5e match, décisif.

AFP - Novak Djokovic a permis à la Serbie de revenir à deux victoires partout face à la France en finale de la Coupe Davis grâce à sa victoire en trois sets sur Gaël Monfils 6-2, 6-2, 6-4 dimanche à Belgrade.

Tout va donc se jouer lors du dernier simple décisif entre les deux N.2 que les deux capitaines devaient désigner dans la foulée. La Serbie avait le choix entre Viktor Troicki et Janko Tipsarevic alors que, côté français, Guy Forget semblait parti pour aligner Michaël Llodra, plutôt que Gilles Simon.

Au bord de la défaite après le double, la Serbie a retrouvé l'espoir grâce à son leader qui a fait honneur à son rang de N.3 mondial en surclassant un Monfils décevant au terme d'un match qui n'a pas tourné au choc attendu.

Saoulé de coups, Monfils a été impuissant pour enrayer la tempête déclenchée par Djokovic. Alors que certains pensaient qu'il pourrait plier sous l'immense pression sur ses épaules, le Serbe a au contraire montré un caractère énorme, poussé par les "Nole, Nole" (son surnom) descendus des tribunes.

Ce n'était pas évident car la manière avec laquelle Djokovic a fracassé sa raquette au troisième set, lorsque Monfils s'est détaché 4-3 grâce à un coup droit surpuissant dans la lucarne, est venue témoigner de sa grande nervosité.

Haranguant la foule, se tambourinant la poitrine, le Serbe a fait tomber la grêle sur son adversaire, étouffé physiquement par la cadence infernale imprimée de bout en bout par le N.3 mondial, dans une ambiance survoltée.

Il a mis d'entrée une pression phénoménale sur le Français en écourtant les échanges au maximum. Intouchable sur sa mise en jeu, il a remporté les quatorze premiers points sur son service pour donner le ton à la rencontre.

Si solide vendredi lors de son premier simple face à Tipsarevic, Monfils est, lui, apparu paniqué, égaré sur le court, perdant à plusieurs reprises les pédales et donnant l'impression de ne pas savoir quoi faire.

Laminé au premier set, où il a perdu son service à deux reprises, le N.12 mondial a essayé d'être plus offensif au deuxième set mais seulement pour s'offrir un court répit. Dès le sixième jeu, "Djoko" lui reprenait son service avant de doubler la mise en fin de set, bras écartés dans une pose d'empereur.

Seul le troisième set a ressemblé au choc espéré. Monfils a réussi à y breaker Djokovic par deux fois. Mais il a à chaque fois perdu son service aussitôt après, comme à 4-3 où il a gâché par trois fautes directes, dont une double-faute, l'avantage creusé.

Si Monfils a déçu, le résultat est conforme à la logique et reflète le rapport de force entre les deux joueurs. C'est la sixième défaite du Parisien en six matches face à Djokovic que peu de joueurs auraient battu dimanche.

C'est aussi la première défaite de Monfils en Coupe Davis cette année après quatre victoires toutes très convaincantes.

Première publication : 05/12/2010

  • TENNIS - COUPE DAVIS

    La paire Llodra / Clément arrache le deuxième point pour la France

    En savoir plus

  • TENNIS - COUPE DAVIS

    La Serbie et la France à égalité avant le double

    En savoir plus

  • TENNIS - COUPE DAVIS

    En finale, Gaël Monfils offre le premier point à la France face à la Serbie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)