Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Amériques

Éric Besson se défend de vouloir "censurer" WikiLeaks

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/12/2010

"Il n'est pas question de censure", a déclaré sur Europe 1, le ministre chargé de l'Économie numérique. Besson a toutefois répété qu'il jugeait "inacceptable" l'hébergement en France du site WikiLeaks, "considéré comme criminel" par les États-Unis.

AFP - Le ministre chargé de l'Economie numérique Eric Besson a récusé dimanche vouloir "censurer" Wikileaks, mais jugé "pas acceptable" que le site de révélations de documents secrets, "considéré comme criminel" par les Etats-Unis, puisse continuer d'être hébergé en France.

"Il n'est pas question de censure", a déclaré M. Besson, interrogé lors du Grand Rendez-vous Europe 1/Le Parisien/Aujourd'hui en France sur sa demande de mettre fin à l'hébergement du site par OVH, un des principaux hébergeurs français basé à Roubaix (Nord).

"L'Etat a son mot à dire", a-t-il ajouté pour justifier cette demande, se posant en partisan de la "liberté régulée" sur internet.

"Lorsqu'un site est considéré comme criminel par un pays démocratique et ami, est-ce qu'on trouve naturel qu'il puisse être hébergé en France comme il l'a été depuis quelques jours ?", s'est interrogé le ministre, avant de répondre: "ce n'est pas acceptable".

Eric Besson a précisé qu'il attendait "dans les heures ou dans les jours qui viennent" la réponse du Conseil général de l'Industrie, de l'Energie et des Technologies (CGIET) sur les moyens juridiques de mettre fin à l'hébergement de Wikileaks en France.

Il a jugé "un peu surprenante mais intéressante" la réaction d'OVH, qui a saisi la justice en référé pour qu'elle statue sur la légalité du site.

"De façon, à mes yeux, un peu surprenante, mais c'est très bien, je trouve que c'est une réaction intéressante, l'hébergeur en question a demandé au juge des référés de dire le droit", a-t-il dit.

Interrogé à propos d'éventuelles actions contre le quotidien Le Monde qui publie certaines des révélations de Wikileaks, M. Besson a rappelé que "ce n'était pas à lui de juger", mais qu'il avait constaté que le quotidien "a expurgé tout ce qui pouvait être une mise en cause de la vie d'autrui".

"C'est déjà une première étape", a-t-il conclu.
 

Première publication : 05/12/2010

  • ÉTATS-UNIS

    PayPal suspend le compte de WikiLeaks

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'armée recommande à ses soldats de ne pas lire les documents publiés par WikiLeaks

    En savoir plus

  • INTERNET

    WikiLeaks trouve refuge en Suisse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)