Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Amériques

PayPal suspend le compte de WikiLeaks

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/12/2010

PayPal a suspendu le compte de WikiLeaks qui lui permettait de recueillir des dons. Le service de paiement en ligne lui reproche de ne pas avoir respecté son réglement. De son côté, le site accuse PayPal de céder aux pressions du gouvernement.

Reuters - Le service de paiement en ligne PayPal a annoncé samedi la suspension du compte de Wikileaks qui permet au site d'informations confidentielles de Julian Assange de recueillir des dons pour ses financements.

Dans un communiqué, la société PayPal, dont le siège est aux Etats-Unis, accuse WikiLeaks d'avoir enfreint son règlement "qui stipule que notre service de paiement ne doit pas servir à des activités encourageant, faisant la promotion, facilitant ou engageant des tiers à se livrer à des activités illégales".

WikiLeaks a fortement irrité le gouvernement de Washington en confiant à cinq grands journaux internationaux le soin de publier le contenu de milliers de dépêches diplomatiques américaines confidentielles.

De son côté, la page Twitter de WikiLeaks affirme: "Paypal a interdit WeakiLeaks à la suite de pressions du gouvernement américain". Vendredi, le fondateur australien du site avait fait état sur le site internet du quotidien britannique The Guardian de menaces de mort.

Julian Assange, qui vite caché en Grande-Bretagne, est par ailleurs poursuivi par la justice suédoise pour viol et violences sexuelles présumés. Interpol a émis une "notice rouge" à son encontre.

Première publication : 05/12/2010

  • ÉTATS-UNIS

    L'armée recommande à ses soldats de ne pas lire les documents publiés par WikiLeaks

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le fondateur de WikiLeaks affirme être menacé de mort

    En savoir plus

  • INTERNET

    WikiLeaks trouve refuge en Suisse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)