Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

Culture

Le dernier film de Roman Polanski fait l'unanimité aux Prix du cinéma européen

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/12/2010

Le dernier opus du cinéaste franco-polonais Roman Polanski, "The Ghost Writer", a raflé six récompenses, dont celles du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario, lors de la remise du Prix du cinéma européen, à Tallinn.

AFP - Le thriller politique "The Ghost Writer" du cinéaste franco-polonais Roman Polanski a remporté six récompenses, dont celle du meilleur film, aux Prix du cinéma européen, version européenne des Oscars, lors d'une cérémonie samedi à Tallinn.

Grand favori, Polanski a aussi obtenu pour son film le prix du meilleur réalisateur, celui du meilleur scénario, et Ewan McGregor a remporté le prix du meilleur acteur pour son rôle d'écrivain fantôme.

"C'est trop. Je remercie énormément encore une fois tous mes pairs", a déclaré Polanski lors d'une communication internet en direct.

Polanski, 76 ans, avait déjà remporté avec "The Ghost Writer" l'Ours d'argent du meilleur réalisateur au Festival de Berlin en février, où le film a connu sa première mondiale.

Le cinéaste n'avait pas pu venir chercher personnellement sa récompense, étant alors assigné à résidence en Suisse. Il y attendait une décision juridique suite à la demande d'extradition émise par les Etats-Unis, où il est poursuivi pour avoir eu en 1977 des relations sexuelles avec une mineure âgée de 13 ans.

La requête américaine a été finalement rejetée par la justice suisse.

Les autorités estoniennes ont assuré que Polanski pourrait assister au gala à Tallinn sans être inquiété, car aux termes de la loi de ce pays balte les faits incriminés sont déjà prescrits.

Le principal concurrent de "The Ghost Writer", le film "Lebanon" du réalisateur israélien Samuel Maoz, lauréat du Lion d'or à la Mostra de Venise, nominé dans cinq catégories, a obtenu deux prix: le Prix européen de la découverte - Prix Fipresci - et le prix du meilleur opérateur pour Giora Bejach.

Les Prix du cinéma européen ont été créés en 1988. Ils sont décernés chaque année par l'Académie européenne du cinéma qui compte comme membres 2.300 représentants du métier venus de toute l'Europe.

Les prix sont remis aux lauréats lors d'une cérémonie qui a lieu alternativement à Berlin, siège de l'Académie, et dans d'autres grandes villes européennes.
 

Première publication : 06/12/2010

  • CINÉMA

    Polanski fait sa première apparition publique à Montreux

    En savoir plus

  • JUSTICE

    La libération de Polanski suscite des sentiments contrastés des deux côtés de l'Atlantique

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Pourquoi la Suisse libère Roman Polanski

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)