Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Asie - pacifique

Areva décroche la construction de deux réacteurs nucléaires EPR en Inde

Vidéo par Roselyne FEBVRE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/12/2010

Au troisième jour du séjour de Nicolas Sarkozy en Inde, la France a signé avec New Delhi deux accords cadre en vue de la construction de deux réacteurs de type EPR dans le pays.

AFP - La France a annoncé lundi pour environ 15 milliards d'euros d'accords "signés ou sur le point d'aboutir" avec l'Inde, dont des accords-cadre pour deux réacteurs nucléaires EPR, à l'occasion de la visite du président Nicolas Sarkozy en Inde.
              
Au cours d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre indien Manmohan Singh, M. Sarkozy s'est félicité de la signature d'accords-cadre pour l'installation par Areva de deux EPR, dans l'ouest de l'Inde.
              
Ces accords portent sur "environ 7 milliards d'euros", selon l'Elysée et Areva. Ils ont été signés par la patronne du géant français du nucléaire, Anne Lauvergeon, et par le président de l'entreprise publique NPCIL (Nuclear Power Corporation of India Limited).
              
Il s'agit d'un pas supplémentaire dans le processus de signature définitive. Un protocole d'accord bilatéral avait été conclu en février 2009 pour la construction de 2 à 6 EPR, de 1.650 mégawatts chacun, prévue à Jaïtapur, dans l'Etat du Maharashtra (ouest).
              
"Nous allons nous mobiliser pour que cela se fasse le plus rapidement possible. Nous sommes d'accord, y compris sur le prix de l'énergie", a affirmé M. Sarkozy.
              
M. Singh estime toutefois qu'il "reste des choses à négocier, y compris sur les prix".
              
Mme Lauvergeon précise de son côté que "les contrats signés permettent le début des travaux en 2011 et le début de la production de l'électricité en 2018". "Il reste à discuter des sujets concernant le montage financier".
              
L'Inde compte actuellement 17 réacteurs nucléaires en activité, dont deux construits par les Russes, qui fournissent 3% de l'électricité avec une capacité de 4.120 mégawatts. Le poids lourd asiatique voudrait porter la part du nucléaire à 25% à l'horizon 2050.
              
La France a par ailleurs annoncé des accords en vue de deux "contrats de leasing pour la location" de 14 Airbus pour les compagnies Air India et Jet Airways, pour près de 3 milliards d'euros.
              
Toutefois selon le président exécutif d'EADS, groupe aéronautique et de défense européen, M. Louis Gallois, et un autre dirigeant d'EADS, Yves Guillaume, le dirigeant du groupe européen en Inde, les compagnies indiennes Air India et Jet Airways vont louer des Airbus essentiellement auprès de sociétés de leasing, contredisant ainsi les annonces de la présidence française.
              
Selon eux, "Air India a décidé de prendre en leasing 10 A330 et 15 A320" et  Jet Airways de "louer dix long-courriers A330".
              
Dans la défense, "trois contrats ont avancé de manière significative" pour un montant de 5 milliards d'euros, a également fait valoir l'Elysée, citant la modernisation par Dassault et Thales de 51 Mirage 2000 de l'armée indienne, le codéveloppement de missiles pour les équiper, le codéveloppement également d'un missile sol-air et d'un moteur pour avion de chasse.
              
"La signature va intervenir, dans les jours qui viennent pour certains, dans les semaines qui viennent pour les autres", a assuré l'Elysée.
              
"C'est un partenariat politique et stratégique que la France est venue proposer à l'Inde, plus un partenariat économique majeur", a souligné Nicolas Sarkozy.
              
Le président français a de nouveau plaidé pour que l'Inde devienne membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU. "C'est une question d'équilibre mondial", a-t-il dit, estimant qu'"aucune grande décision du monde ne pourra être résolue sans la participation de l'Inde au plus haut niveau".

Première publication : 06/12/2010

  • DIPLOMATIE

    Visite de Nicolas Sarkozy en Inde : après le tourisme, place au business

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Quels sont les grands dossiers à l'ordre du jour de la visite de Nicolas Sarkozy en Inde ?

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Commerce, défense et Taj Mahal au menu de la visite de Nicolas Sarkozy en Inde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)