Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Chinois Alibaba débarque à Wall Street : des débuts en fanfare

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de la Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

Asie - pacifique

Visite de Nicolas Sarkozy en Inde : après le tourisme, place au business

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/12/2010

Au troisième jour de son séjour en Inde, le président français espère signer d'importants contrats commerciaux avec New Delhi, notamment dans les domaines du nucléaire civil et de la défense.

AFP - Le président français Nicolas Sarkozy poursuit sa visite de travail en Inde avec la perspective de signer, lundi à New Dehli, des accords commerciaux dans le nucléaire civil et de faire avancer le dossier sur la coopération franco-indienne dans le domaine de la défense.

Le chef de l'Etat, qui a eu dimanche soir un premier entretien avec le premier ministre indien Manmohan Singh, en tête à tête, doit à nouveau le rencontrer en milieu de matinée.

Les deux hommes doivent ensuite tenir une conférence de presse commune, à 12H30 (07H00 GMT).

Après une première étape à Bangalore (sud) où il a visité le centre spatial indien, puis une journée complète de tourisme, avec son épouse Carla Bruni-Sarkozy, au Taj Mahal et à la cité moghole de Fatehpur Sikri, deux hauts lieux du patrimoine touristique, la visite de travail du président prend un tour plus politico-économique.

Outre le Premier ministre indien, M. Sarkozy rencontrera également la présidente de l'Inde, Pradibha Patil.

Selon l'Elysée, la France et l'Inde devraient signer lundi un "accord cadre" pour la construction de deux centrales nucléaires EPR, réalisées conjointement par le géant français Areva et son partenaire indien, la compagnie publique NPC (Nuclear Power Corporation).

Toujours selon l'Elysée, des discusions sont également en cours entre les entreprises françaises et les Indiens pour la modernisation de 51 Mirage 2000 de l'armée de l'air indienne.

"Là encore, des progrès décisifs ont été accomplis et on est sûr que la signature va intervenir, dans les jours pour certains, dans les semaines qui viennent pour les autres", a-t-on assuré à l'Elysée.

Parallèlement au programme du président, la première Dame, également ambassadrice du Fonds mondial pour la protection des mères et des enfants contre le VIH, aura à New Delhi son propre emploi du temps: la visite de l'hôpital gouvernemental Safdarjung et de la fondation Naz, un orphelinat pour enfants malades du sida.

La journée se terminera avec la réception de la communauté française à l'ambassade de France, devant laquelle le président fera une allocution.
 

Première publication : 06/12/2010

  • DIPLOMATIE

    Quels sont les grands dossiers à l'ordre du jour de la visite de Nicolas Sarkozy en Inde ?

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Commerce, défense et Taj Mahal au menu de la visite de Nicolas Sarkozy en Inde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)