Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Référendum en Écosse : le pari de l'indépendance ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 06/12/2010

Les fouilles corporelles dans les aéroports provoquent la colère des passagers

Les fouilles corporelles dans les aéroports provoquent la colère de nombreux passagers. L’affaire des documents dévoilés par Wikileaks inspire les humoristes du web. Et un site propose de participer à la création d’un musée virtuel de la basket.

PROTESTATIONS CONTRE LES FOUILLES CORPORELLES

C’est en sous-vêtements que Tammy Banovac s’est présentée au contrôle de sécurité d’un aéroport d’Oklahoma City. Une manière pour cette chirurgienne à la retraite de protester contre les fouilles approfondies dont elle fait systématiquement l’objet avant d’embarquer dans un avion. En effet, en raison de son handicap qui l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant, Mme Banovac ne peut pas passer sous un scanner corporel. À la place, elle est donc soumise à des palpations qui sont trop intrusives à son goût puisqu’elle les assimile à une agression sexuelle.

Cet homme, vivant avec une hanche artificielle qui affole les détecteurs de métaux, a également décidé de passer le contrôle de sécurité en maillot de bain. Objectif : simplifier le travail des agents aéroportuaires qui lui ont finalement demandé de se rhabiller pour le soumettre à une fouille corporelle.

Et autre épisode à avoir défrayé la chronique sur le Net, celle d’un petit garçon qui s’est retrouvé torse nu lors d’un contrôle de sécurité. C’est en fait le père de l’enfant qui l’aurait déshabillé, mais toujours est-il que la vidéo fait polémique. La TSA, l’administration de la sécurité des transports, a ainsi été obligée de réagir officiellement sur son blog pour souligner qu’à aucun moment, il ne sera demandé aux passagers de retirer leurs vêtements.

Mais les vidéos dénonçant ces mesures de sécurité se sont multipliées ces dernières semaines sur la Toile, reflétant le malaise de nombreux passagers face à ces fouilles corporelles. Deux étudiants en droit à l’université d’Harvard ont ainsi porté plainte contre la TSA. Selon eux, l’administration devrait avoir des soupçons fondés sur un passager avant de le soumettre à ce type de contrôles.

 

WIKILEAKS INSPIRE LES INTERNAUTES

Osama ben Laden n’existe pas et est une pure invention américaine pour justifier l’intervention en Afghanistan. De son côté, Barack Obama, lui, n’est pas né à Hawaï ni au Kenya comme le soupçonnent certains de ses détracteurs mais en Suède. Ces révélations farfelues et bien sur totalement fausses auraient pu faire partie des informations contenues dans les 250 000 documents confidentiels rendus publics par le site Wikileaks. C’est en tout cas le point de vue des créateurs du site « thespoof.com » qui publient des dizaines d’articles parodiques directement inspirés par la polémique du cablegate.

Wikileaks est en effet devenu une source d’inspiration pour de nombreux internautes ces derniers jours qui multiplient les détournements et autres créations artistiques pour s’emparer à leur tour du sujet.

Certains prévoient déjà la sortie d’un film sur cette affaire baptisé « The Social Leak » en référence à « The Social Network » et ont ainsi réalisé cette bande-annonce.

Le site taïwanais « nma.tv » diffuse, lui, cette vidéo d’animation qui illustre avec humour certaines des révélations contenues dans les documents comme les propos tenus à l’égard de Nicolas Sarkozy, du colonel Khadafi ou encore de Vladimir Poutine.

Plus engagé, ce dessin animé mis en ligne par Omri Ceren, un blogueur pro-Israélien, se moque de la tactique adoptée par l’administration Obama pour stabiliser le Moyen-Orient. S’appuyant sur les informations de Wikileaks, il fustige notamment le refus des Américains de s’attaquer au problème iranien.

Enfin, l’affaire du cablegate a également inspiré quelques artistes du web qui rendent essentiellement hommage au fondateur de Wikileaks, Julian Assange, comme le montrent ces créations disponibles sur Flickr.

 

LES UNIVERSITAIRES CONTRE LE PLAGIAT

Face à la banalisation du plagiat facilité par Internet, des universitaires contre-attaquent. Qu’il s’agisse de Michelle Bergadaà, professeur de marketing à Genève, ou de Jean-Noël Darde, auteur du blog « Archéologie du copier-coller », ces chercheurs ont décidé de briser ce tabou en exposant les cas de plagiats de thèses ou d’articles sur la Toile. Objectif : faire avancer la réflexion sur cette pratique qui peut s’avérer très dommageable pour la recherche.

 

ENCYCLOPÉDIE DE LA BASKET

Créer une véritable communauté virtuelle des adeptes de baskets. Le site participatif « kicks-box.com » permet aux internautes de partager leur passion et d’alimenter une impressionnante collection de photos de baskets, des plus récentes aux plus vintage. Le site propose également aux amateurs de participer à la création d’un musée virtuel de la chaussure de sport et demande à ses membres de compléter des informations sur certains modèles devenus introuvables.

 

VIDÉO DU JOUR

Le ballet des avions américains au décollage ou à l'atterrissage : voici ce que l'on peut voir dans cette vidéo baptisée "paths of flight". Un clip impressionnant qui utilise la technique du time-lapse et pour lequel plus de 60 appareils ont été filmés en une journée sur les pistes de deux aéroports du pays.
 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus

12/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit au discours de Barack Obama sur l'EI

Au sommaire de l'émission : la Toile américaine réagit au discours de Barack Obama sur l’Etat islamique; au Canada, des femmes amérindiennes se mobilisent contre l’insécurité; et...

En savoir plus