Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Une enquête préliminaire vise le financement de la campagne 2007 de Sarkozy

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

FRANCE

Verdict ce mardi pour la "révolution par les banques" d'Éric Cantona

Vidéo par Constance de BONNAVENTURE , Jonathan WALSH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/12/2010

L'ex-star de Manchester United invite tous les citoyens européens à vider leurs comptes en banque pour protester contre les dérives du secteur, ce mardi. Un appel jugé "totalement irresponsable" par la Commission européenne et l'Eurogroupe.

AFP - Le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker, et la Commission européenne ont jugé irresponsable lundi soir l'appel d'Eric Cantona aux citoyens à solder leurs comptes bancaires pour punir le secteur de ses excès.

"Je nourris à l'égard du secteur financier des sentiments divers mais je trouve que l'opération que vous citez est totalement irresponsable", a déclaré M. Juncker à la presse en réponse à une question d'un journaliste sur le sujet.

Il était interrogé, à l'issue d'une réunion du forum de l'Eurogroupe qu'il préside, sur l'initiative lancée par l'ancien footballeur français à faire la "révolution par les banques" mardi, suite à la crise financière et aux milliards que les contribuables doivent débourser aujourd'hui pour les renflouer.

Cet appel s'est répandu via le réseau Facebook à plusieurs autres pays d'Europe, en particulier au Royaume-Uni où l'ex-star de Manchester United est toujours une icône.

"Un citoyen (comme Eric Cantona) ne doit pas induire en erreur des gens simples qui n'ont pas les économies qu'il a" lui, a ajouté le Luxembourgeois.

Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaire Olli Rehn s'est joint aux critiques. "Je suis Mancunien (supporteur de Manchester United, ndlr) et je pense que M. Cantona est un meilleur footballeur qu'économiste", a-t-il ironisé.

L'initiative d'Eric Cantona commence à faire des émules, même si l'impact de l'opération reste très incertain.

Plusieurs dizaines de milliers d'internautes se sont dits prêts à retirer leur argent des banques et un député européen a saisi la balle au bond pour lancer une initiative visant elle à pousser les Européens à changer d'établissement bancaire pour fuir les instituts privés qui, à ses yeux, spéculent le plus.

L'eurodéputé français écologiste Pascal Canfin et un collectif baptisé "Sauvons les riches" ont annoncé lundi qu'ils lançaient dans le pays un site internet baptisé "jechangedebanque.org".

Objectif: transférer "notre argent des banques les plus nuisibles vers celles les plus recommandables", comme le sont à leurs yeux des établissements comme la Banque postale, le Crédit coopératif et la Nouvelle économie fraternelle (Nef) en France, ont-ils expliqué.

M. Juncker s'est montré peu convaincu. "Je recommanderais à tous les footballeurs du monde de changer de députés", a-t-il simplement lâché à ce propos.

L'ancienne star du football français s'est déjà attiré des commentaires acerbes de ministres dans son pays.

"Chacun son métier. Il y en a qui jouent magnifiquement au football, je ne m'y risquerai pas. Je pense qu'il faut intervenir chacun dans ses compétences", a dit la ministre française de l'Economie Christine Lagarde.

Pour le ministre du Budget François Baroin, "c'est grotesque et irresponsable. Cantona en conseiller financier, ce n'est pas très sérieux".

Dans une vidéo qui fait du buzz sur internet, l'ancien joueur vedette de Manchester United a affirmé que "s'il y a 20 millions de gens qui retirent leur argent, le système s'écroule". "La révolution se fait par les banques (...). Au lieu d'aller dans les rues faire des kilomètres (pour manifester), tu vas à la banque de ton village et tu retires ton argent", a proposé "Canto", reconverti dans le cinéma et le théâtre depuis qu'il a arrêté le football.
 

Première publication : 07/12/2010

  • FINANCE

    "Chacun son métier", tacle Christine Lagarde en réponse à Éric Cantona

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)