Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

FRANCE

"Happy end" à Neuilly-sur-Seine : la saga Bettencourt est-elle vraiment terminée ?

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/12/2010

Liliane Bettencourt et sa fille, Françoise, ont enterré la hache de guerre après trois années d'une saga ultra-médiatisée. Reste cependant une incertitude : François-Marie Banier va-t-il rendre une partie de l’argent qu’il a reçu de la milliardaire ?

Les Bettencourt ont sifflé la fin du déballage de leurs histoires de famille. Et, ce mardi, la presse française s'en délecte. "On va les regretter, les Bettencourt", ironise ainsi François Sergent dans le quotidien de gauche "Libération". "Ces riches que l’on ne voit qu’à la télé ou au Fouquet’s… entouré d’une cour bavarde et avide, dont une femme de ministre richement payée, des médecins et des avocats intéressés, un gigolo de très haut vol et des magistrats aux petits soins."

De la saga Bettencourt, l’éditorialiste du journal tire même un synopsis de série B : "Une mère vacharde et sa fille humiliée ont transformé des haines familiales en un scandale politique". Une métaphore dont s’inspire aussi Xavier Panon dans "La Montagne", un quotidien régional du centre de la France. Lui parle de feuilleton de "Neuilly-sur-Dallas", en référence à une série américaine aux intrigues multiples et aux rebondissements incessants. "[L’affaire] laissait augurer un final explosif", semble-t-il regretter.

Dans "Sud-Ouest", Yves Harté rappelle, lui, que cette "happy end" familiale ne met cependant pas fin au volet politico-financier de l’affaire. "Ces petits arrangements entre amis très riches qui n’entendent pas rendre des comptes ont fini par gagner les plus hautes sphères de l’État", résume-t-il.

Rendra ? Rendra pas ?

Mardi matin, l’épisode médiatico-familial n’était, toutefois, pas encore tout à fait refermé. Il concernait cette fois les termes de l’accord passés entre la mère et la fille. Selon une information publiée sur le site internet de l'hebdomadaire "Le Point", le photographe François-Marie Banier aurait consenti à rendre près de la moitié du milliard d’euros qu’il avait reçu de Liliane Bettencourt. Une promesse qui aurait scellé la réconciliation annoncée lundi entre la milliardaire et sa fille.

Rendra ? Rendra pas ? Selon son avocat, François-Marie Banier gardera toute sa fortune, qu’il estime au passage à 300 millions d’euros et non à un milliard, comme l’affirme Françoise Bettencourt-Meyer. Trois heures après la publication de l’article du "Point", Me Pierre Cornut-Gentille a fait savoir en effet que son client s’était simplement engagé "à ne plus rien recevoir à l’avenir". Derniers soubresaut du volet familial de l’affaire ?
 

Première publication : 07/12/2010

  • FRANCE - JUSTICE

    Les dossiers sur Liliane Bettencourt confiés au TGI de Bordeaux

    En savoir plus

  • FRANCE

    Vols suspects en série chez les journalistes travaillant sur l'affaire Bettencourt

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les duels judiciaires de l’affaire Bettencourt

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)