Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 08/12/2010

Partisans et détracteurs de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara s’affrontent en ligne

Partisans et détracteurs de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara s’affrontent en ligne. Les appels à la libération de deux randonneurs américains détenus en Iran se multiplient. Et un site permet de se plonger dans l’histoire de la conquête spatiale aux Etats-Unis.

CRISE POLITIQUE EN CÔTE D’IVOIRE

« La paix n’est pas un mot mais un véritable comportement donc je souhaite la paix avec tous les Ivoiriens ».

Ces mots prononcés par un groupe de travailleurs ivoiriens illustrent le point de vue d’une partie de la population de la Côte d’Ivoire qui vit dans la crainte d’un regain de tensions dans le pays après les résultats contestés de l’élection présidentielle. Mais malgré ces appels au calme, partisans et détracteurs de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara continuent de s’affronter en ligne.

Dans cette lettre ouverte musicale, un Ivoirien s’adresse ainsi directement au chef d’Etat sortant, Laurent Gbagbo et l’interpelle sur ses années passées au pouvoir. Il fustige ainsi sa mauvaise gestion des deniers publics et rappelle que Gbagbo a fait de nombreuses promesses au cours de sa carrière comme celle de moderniser Abidjan, ce qui n’a toujours pas été fait.

De son côté, dans cette interview en ligne, Seth Koko, un blogueur ivoirien influent et ancien proche de Gbagbo, estime que ce dernier confond la paix et la division. Selon lui, Gbagbo ne recherche que le pouvoir au détriment des intérêts de ses concitoyens et n’est donc pas l’homme qu’il faut pour sortir le pays de la crise.

Mais Laurent Gbagbo n’a pas que des ennemis sur Internet, au contraire. Plusieurs sites dédiés à la diaspora ivoirienne dans le monde ont ainsi pris fait et cause pour le président sortant. Dans un article publié en ligne, Farida Nabourema critique l’attitude de la communauté internationale à l’égard de Gbagbo qui serait victime, selon elle, d’une campagne de dénigrement à l’international. Et elle estime que si Ouattara devait prendre le pouvoir, ce serait une victoire des étrangers sur les Ivoiriens.

En attendant, certains n’ont pas perdu leur sens de l’humour pour autant. C’est le cas de cet utilisateur de Twitter qui propose aux Ivoiriens qui ont désormais deux présidents d’en donner un à la Belgique qui traverse une crise politique depuis plusieurs mois.

APPELS À LA LIBÉRATION DES RANDONNEURS AMÉRICAINS

La jeune femme qui interprète cette chanson est Sarah Shroud. Elle faisait partie du groupe de 3 randonneurs américains arrêtés pour espionnage en Iran en juillet 2009. Relâchée pour raisons médicales le 14 septembre dernier, l’ex-prisonnière n’a pas pour autant abandonné ses anciens compagnons de cellule et a tenu à leur dédier ce morceau pour qu’ils gardent espoir.

Une initiative qui s’inscrit dans le cadre d’une vaste mobilisation en ligne pour obtenir la libération des deux randonneurs, Shane Baeur et Josh Fattal, toujours retenus par les autorités de la République islamique.

Le site « freethehikers.org », dédié à la cause des prisonniers, rappelle ainsi que les randonneurs ont déjà passé plus de 490 jours en détention et invite les internautes à signer cette pétition en ligne adressée aux autorités iraniennes pour obtenir la libération immédiate et sans condition de Josh et Shane.

Le site diffuse également ces deux vidéos filmées quelques jours seulement avant l’arrestation des 3 jeunes gens qui les montrent en train de chanter et de danser. Des images qui selon leurs supporters prouvent que les randonneurs ne sont pas des espions.

Et sur les sites de partage aussi, la mobilisation prend de l’ampleur. On trouve ainsi des dizaines de vidéos et de photomontages comme ceux-ci pour alerter l’opinion publique sur le sort des deux détenus et pour appeler à leur libération rapide.

Enfin, ces deux fils Twitter permettent aux internautes de s’informer en temps réel sur l’évolution de la situation des deux jeunes américains encore retenus prisonniers en Iran.

SPACELOG

Plongez dans les secrets de la conquête spatiale grâce à Spacelog. Le site présente les transcriptions officielles de deux missions spatiales célèbres, dont celle d’Apollo 13, qui rata son objectif d’alunissage et faillit coûter la vie aux trois Américains embarqués. L’internaute peut ainsi lire les documents originaux ou même suivre minute par minute les étapes de la mission à travers les conversations entre les astronautes et le centre de commandement de la NASA.

CORÉE : INTERDIT DE JOUER EN LIGNE APRÈS MINUIT

Pas de jeux après minuit. Le gouvernement sud-coréen va adopter une loi dite « de Cendrillon » qui interdira aux adolescents de moins de 16 ans de jouer à des jeux en ligne de minuit à 6h du matin. Les sociétés spécialisées auront un an pour se préparer à l'application de la loi. Le gouvernement réfléchit également à demander aux sociétés de limiter le temps d'accès quotidien à ces jeux pour les jeunes dont les parents en font la demande. Selon le gouvernement sud-coréen, le pays compterait quelque deux millions de « drogués du web ».

VIDÉO DU JOUR

Voilà un trajet que ce canard et ses petits ne sont pas prêts d’oublier. En effet, les petites bêtes ont appris à leurs dépens qu’il n’est pas évident de se déplacer dans le vent lorsque l’on pèse à peine quelques grammes. Pris dans une tempête la semaine dernière à Toronto au Canada, les canetons et leur mère se sont faits balayer à plusieurs reprises par de fortes rafales. Le retour à la maison a dû être particulièrement laborieux !

 

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

01/10/2014 Réseaux sociaux

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

Au sommaire de cette édition : des activistes du monde entier expriment leur solidarité avec les manifestants hongkongais; la Toile dénonce la répression dont sont victimes les...

En savoir plus

30/09/2014 Réseaux sociaux

Instagram bloqué en Chine

Au sommaire de cette édition : les autorités chinoises procèdent au blocage d’Instagram; un voleur devient la risée du web argentin; et un artiste propose d’assister à...

En savoir plus

27/09/2014 Terrorisme

France : inquiétudes autour de la loi antiterroriste

Le 18 septembre dernier, l'assemblée nationale votait sous procédure d’urgence un projet de loi pour lutter contre le terrorisme. Un texte très polémique auquel se sont opposées...

En savoir plus

29/09/2014 guerre

Des ONG au chevet des civils syriens

Au sommaire de cette édition : de nombreuses ONG s’inquiètent du sort des civils syriens; une femme émiratie pilote de chasse est une star sur la Toile; et des Américains...

En savoir plus

26/09/2014 Réseaux sociaux

Émotion en ligne après l'assassinat d'Hervé Gourdel

Au sommaire de cette édition : la Toile française fait part de son émotion après l’assassinat d’Hervé Gourdel; au Colorado, des élèves partent en guerre contre les programmes...

En savoir plus